Comment se débarrasser des moucherons dans la maison ?

Il n’est pas rare de voir une infestation de moucherons au sein de la maison. La présence de ces petits insectes de la famille des drosophiles peut vite devenir difficilement supportable. Voici quelques conseils et astuces efficaces pour vous débarrasser de façon durable, des moucherons dans la maison !

Par quoi sont attirés les moucherons dans une maison ?

Les moucherons peuvent se développer très vite

Dans un premier temps, avant de vouloir vous débarrasser de la présence des moucherons dans votre intérieur, il peut être intéressant de se pencher sur la raison qui les poussent à venir au sein de votre maison. Il faut savoir que leur présence est plus intense lors de la période estivale.

En effet, les moucherons peuvent être attirés par un certain nombre de choses se trouvant dans le logement. Leur lieu de prédilection se trouve plutôt être la cuisine. 

Les 3 principaux facteurs qui appâtent les moucherons sont :

  • la chaleur
  • l’humidité
  • la nourriture

La cuisine se trouve alors être l’endroit rêvé pour ces derniers, notamment si vous disposez d’une corbeille de fruits à l’air libre et que ces derniers sont un peu trop mûrs voire moisis pour certains. Les poubelles sont aussi un élément à prendre en compte car elles peuvent attirer des moucherons. On les retrouve également principalement autour de l’évier du fait que ce soit une source d’eau. L’eau étant un facteur dont il faut tenir compte, si vous disposez de plantes d’intérieur avec de l’eau dans les soucoupes de ces dernières, ce sera un point que vous devrez vérifier si vous détectez une invasion de moucherons.  

Que faire pour éliminer les moucherons dans la maison ?

Pour se débarrasser des moucherons dans votre maison, il vous est possible d’utiliser de nombreuses solutions naturelles et si cela ne suffit pas, des moyens plus radicaux sont également disponibles à la vente. Nous vous détaillons ces différentes méthodes ci-dessous.

Repousser les moucherons de manière naturelle

Nombreuses sont les solutions naturelles et écologiques qui peuvent être utilisées au sein de votre habitation pour chasser les moucherons. Voici donc quelques idées que vous pourrez tester si vous êtes envahis par ces insectes. 

Solution

Description et application

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent être votre allié dans votre lutte contre les moucherons. Vous pourrez utiliser de l’huile essentielle de lavande, de citronnelle, de menthe poivrée ou encore de géranium. Il suffit simplement de diluer quelques gouttes d’une de ces huiles dans de l’eau. Ce répulsif pourra ensuite être vaporisé. Ces huiles peuvent aussi être directement appliquées sur un morceau de tissu dans les pièces infestées par les moucherons.  

Le liège, le clou de girofle, l’ail

Pour éloigner les moucherons d’une corbeille de fruits, vous pouvez y placer un bouchon en liège d’une bouteille de vin coupé en 2. Cela repousse les moucherons mais permet également de ralentir le processus de maturation des fruits. D’autres solutions peuvent jouer le même rôle, à savoir le clou de girofle ou une gousse d’ail non épluchée. La forte odeur de ces produits repousse ces petits insectes. 

Le marc de café

Il suffit de verser le marc dans le siphon de votre évier puis d’y faire couler de l’eau chaude. Le rôle de l’opération est double. Cela permet d’éliminer les moucherons en les empêchant de remonter à la surface mais aussi de nettoyer les canalisations. Le vinaigre blanc ou encore le bicarbonate de soude peuvent aussi être utilisés pour cette même tâche. 

Les plantes

Pour se débarrasser des moucherons, il est possible de s’équiper de plantes carnivores. Ce sont en effet des espèces qui se nourrissent des petits moucherons qui polluent votre intérieur.

En intérieur ou extérieur, sachez qu’il vous est possible de placer des plantes qui aident à éloigner ces insectes. Vous pourrez alors opter pour du basilic, de la menthe, de la lavande ou encore du sureau.

Le savon noir

Les plantes intérieures représentent une cachette idéale pour les moucherons. L’humidité qui y est présente est un facteur prépondérant dans leur développement.

Il faudra mélanger une cuillère à soupe de savon noir et une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un litre d’eau tiède. Il vous suffira ensuite de vaporiser ce mélange sur vos plantes infestées. C’est également une méthode qui limite la prolifération des pucerons par la même occasion. 

L’eucalyptus

Disposer 150 grammes de feuilles d’eucalyptus dans 5 litres d’eau puis faire bouillir le tout durant 15 minutes. Laisser le mélange refroidir avant de le filtrer et de le placer dans un vaporisateur. Il vous reste plus qu’à pulvériser la solution !

Le citron et les clous de girofle

La technique est simple et consiste seulement à couper un citron en 2 puis de placer des clous de girofle dans chacune des parties. Il suffit ensuite de les placer au niveau des zones les plus contaminées par les moucherons.

Quelle que soit la méthode que vous choisirez de tester, il faut savoir que cela va de pair avec une bonne aération du logement. Cela permettra dans un premier temps de diminuer la température intérieure du logement car la chaleur attire les moucherons mais cela permettra également de leur laisser une porte de sortie une fois que vous aurez placé les produits dont l’odeur permet d’éloigner ces insectes. 

L’efficacité avec des répulsifs plus puissants mais moins écologiques

Parfois, les solutions naturelles ne sont pas suffisantes et des répulsifs plus puissants doivent être utilisés en compléments de ces traitements écologiques. Ainsi, si l’infestation prend de l’ampleur et est difficilement contrôlable, il peut être préconisé d’opter pour des insecticides de types : 

  • rubans encollés : il s’agit en réalité de rubans recouverts de colle à suspendre dans les pièces les plus touchées par l’invasion. Une fois les moucherons englués dessus, ils ne pourront pas en ressortir et seront alors pris au piège. 
  • aérosols : ils se matérialisent souvent sous la forme d’une bombe qu’il suffit simplement de pulvériser directement sur les insectes. Lors de l’utilisation, il faudra toutefois faire attention aux enfants, aux animaux domestiques ainsi qu’à la nourriture laissée à l’air libre. Ce sont des produits généralement toxiques. Après emploi, une bonne aération du logement sera nécessaire.
  • fumigènes : si l’invasion est vraiment d’une ampleur considérable et que tous vos efforts ont été vains, l’ultime recours sera le fumigène. Prenant la forme d’une petite bombe, il suffit de la déclencher simplement en pressant le bouton. Le fumigène restera enclenché jusqu’à temps que le contenant soit totalement vide et répandu dans le logement. Une fois déclenché, il faudra quitter les lieux durant environ 4 heures. Bien entendu, il ne faudra pas laisser ni enfants, ni animaux de compagnie dans la maison ! 

 

Il s’agit d’une méthode redoutable pour éradiquer efficacement les moucherons dans la maison. Les fumées toxiques émanant du fumigène tueront jusqu’au dernier moucheron. Il ne vous restera plus qu’à nettoyer de fond en comble votre logement car le produit est quelque peu collant sur les surfaces sur lesquelles il se dépose.

Les cas de figure où il n’est pas possible de se débarrasser seul des moucherons sont assez rares. Toutefois, si l’invasion ne s’estompe pas, sachez qu’il est possible de faire appel à des sociétés spécialisées en la matière. Alors n’hésitez pas à contacter plusieurs professionnels pour comparer les offres proposées ainsi que les tarifs ! 

Le piège à moucherons

Le piège à moucherons peut s’avérer être une solution efficace pour ne plus être dérangé par ces insectes. Voici ce qu’il vous faut savoir à ce sujet !

La solution de simplicité : le piège préfabriqué

Si vous n’avez pas le temps et si vous n’êtes pas habile pour la fabrication artisanale, il vous est possible d’acheter directement des pièges à moucherons préfabriqués. 2 versions du piège sont généralement disponibles à la vente :

  • le piège en verre : il s’agit d’un bocal en verre équipé de petits trous pour permettre aux moucherons d’y entrer. Il est possible de le suspendre ou bien de le poser sur une surface plane. Il vous suffira seulement de le remplir à l’aide d’une des nombreuses recettes qui ont pu être citées plus haut dans cet article ! 
  • le piège en sachet : il est plutôt utilisé en extérieur. Il prend la forme d’une poche plastique prête à être suspendue dans un arbre par exemple ou sur une terrasse. A l’intérieur de cette poche, se trouve un liquide, souvent à base de phéromones pour attirer les moucherons qui s’y glisseront alors par l’entrée prévue à cet effet sur le dessus du piège. Une fois à l’intérieur, les moucherons ne pourront plus remonter et se noieront dans le liquide. 

La fabrication DIY 

Sachez que si vous ne voulez pas acheter directement votre piège à moucherons prêt à l’emploi dans le commerce, il vous est possible de le fabriquer vous-même. Pour cela, vous devrez vous équiper :

  • d’un bocal en verre disposant d’un couvercle ou bien d’une bouteille en plastique
  • un tournevis
  • du vinaigre + du liquide vaisselle

Il vous faudra seulement percer quelques trous dans le couvercle de votre bocal à l’aide d’un tournevis ou bien de placer votre bouteille en plastique débouchonnée dans un lieu stratégique, c’est-à-dire dans une pièce où les moucherons sont nombreux. La cuisine sera probablement le meilleur endroit pour y déposer votre piège. Les moucherons seront alléchés par les odeurs se trouvant dans votre bocal et y plongeront alors pour s’y nourrir. Une fois dans le bocal ou la bouteille, les moucherons ne pourront pas en ressortir et y seront pris au piège. Le liquide vaisselle est une solution visqueuse qui permettra aux moucherons de rester englués dans le piège.

Cette solution peut également être utilisée avec de la bière, du vin rouge, du vinaigre de cidre ou encore du citron. Ce sont en effet des aliments dont les odeurs attirent fortement les moucherons qui n’hésiteront pas à aller s’y nourrir. 

Quelques conseils à respecter 

Pour limiter l’apparition de moucherons ou pour éviter leur propagation si l’infestation a déjà débuté, quelques gestes simples peuvent être adoptés au quotidien afin de vous débarrasser de ces insectes. Ainsi en appliquant les bonnes pratiques qui suivent, vous devrez pouvoir retrouver une tranquillité et une sérénité dans votre espace intérieur.

Voici ce que nous pouvons vous conseiller :

  • recouvrir la nourriture et la laisser de préférence au réfrigérateur
  • ne pas laisser de vaisselle dans votre évier
  • vérifier la nourriture présente dans les placards et la placer, si possible, le plus souvent dans des boîtes hermétiques.
  • veiller à bien reboucher les bouteilles de vin rouge dont les moucherons sont particulièrement friands.
  • effectuer le ménage de façon régulière. Il est important de passer souvent l’aspirateur afin d’aspirer les résidus et miettes de nourriture. 
  • couvrir les fruits à l’air libre et veiller à ne pas les laisser devenir trop mûrs
  • utiliser une poubelle avec un couvercle et la changer régulièrement, c’est-à-dire tous les 2 jours environ. Il est aussi préconisé de nettoyer la poubelle à l’aide d’eau chaude et de jus de citron pour repousser les insectes. Si l’invasion est trop forte, l’ammoniaque peut aussi être utilisé pour ce nettoyage. En plus de désinfecter, ce produit élimine les mauvaises odeurs. 
  • éviter d’avoir de l’eau stagnante comme dans des soucoupes de pots de fleurs par exemple
  • jeter tous les bouquets, fleurs ou plantes décomposés
  • au niveau salle de bains, il faut limiter la présence de serviettes de toilette humides. Il est conseillé de bien les faire sécher car l’humidité est une source d’attraction pour les moucherons qui pourraient décider d’y pondre leur centaine d’œufs. 
  • placer de préférence les gamelles de vos animaux de compagnie en dehors de la cuisine et veillez à changer assez souvent l’eau de ces dernières.

Limiter la prolifération des moucherons en extérieur  

Pour éviter que les moucherons n’entrent dans votre logement et s’y reproduisent, il peut être ingénieux de limiter la prolifération de ces derniers en extérieur. En effet, votre jardin peut disposer de sources propices à leur installation. Certaines méthodes peuvent toutefois vous aider à gérer la situation :

  • supprimer toutes les formes d’eau stagnante dans votre jardin comme les seaux, les soucoupes et pots de fleur en tout genre.
  • disposer les poubelles suffisamment loin de l’habitation, notamment les poubelles pour les déchets ménagers qui sont celles attirant le plus les moucherons. Il est également préférable que les poubelles extérieures soient équipées de couvercles parfaitement hermétiques.
  • pour profiter d’un repas estival en toute tranquillité sur votre terrasse, vous pouvez placer des serpentins fumigènes à la citronnelle sur votre table par exemple. La fumée repoussera les moucherons. Il est aussi possible de placer en extérieur une lampe anti-insectes à lumière bleue. La lampe grille insecte est en réalité une lampe UV qui permet, dès lors qu’un moucheron s’en approche, de l’éliminer. 
  • une tonte régulière de votre pelouse peut aussi limiter l’arrivée de tels insectes. Il vous faudra aussi veiller à ne pas laisser de tas d’herbes fraîchement coupées car cela représente pour eux un véritable nid pour se reproduire. De la même façon, si vous êtes équipé d’un composteur, il sera préférable que ce dernier dispose d’un couvercle car les moucherons sont fortement attirés par les odeurs pouvant en émaner. 

Nos autres guides sur les insectes