Comment reconnaître et se débarrasser des punaises de lit ?

Aussi appelées puces de lit, les punaises de lit, insectes hétéroptères peuvent se propager rapidement dans la maison et vite devenir un fléau. Il est donc important de savoir les reconnaître afin de pouvoir limiter l’infestation et s’en débarrasser. Cet article vous expose donc les moyens qu’il existe pour la reconnaissance de tels insectes parasites pour contrôler ce phénomène !

Les caractéristiques physiques des punaises de lit

Dans un premier temps, il faut savoir que les punaises de lit ainsi que leurs œufs sont visibles à l’œil nu. Il vous est donc possible de partir en quête de ces parasites si vous pensez qu’ils ont élu domicile au sein de votre logement. 

Reconnaissance des punaises

Le premier élément à prendre en considération sera la taille de l’insecte. De forme ovale, les punaises de lit à l’âge adulte mesurent généralement entre 4 et 7 mm de long. Il faudra compter environ 3 mm de long pour les punaises juvéniles. Elles sont souvent comparées à un pépin de pomme, aussi bien au niveau de la taille, du format que du coloris. Aussi, la couleur varie entre le rouge et le brun foncé selon qu’elles sont remplies ou non de sang, élément essentiel à leur maintien en vie.

La durée de vie de ces parasites tourne généralement autour de 6 mois. Toutefois, lorsque les punaises de lit sont en état de dormance, c’est-à-dire lorsqu’elles sont inactives et qu’elles ne se nourrissent plus, elles peuvent atteindre une durée de vie de près d’un an.

Ces insectes se déplacent uniquement en marchant. Cela signifie donc qu’ils ne sautent pas et ne volent pas non plus. Leur vitesse de déplacement est semblable à celle des fourmis. 

Reconnaissance des oeufs de punaises de lit

Il faut savoir qu’il est aussi possible de détecter les œufs des puces de lit. En effet, ces derniers sont aussi visibles. Généralement par grappe de 4 ou 5 œufs, ils mesurent entre 1 et 2 mm de long. Semblables à un grain de riz en termes de taille, ils le sont également par leur couleur qui se trouve être blanchâtre.

Une fois pondus, il faudra attendre entre 10 et 15 jours pour voir éclore les punaises. Lorsque les jeunes punaises de lit se développent, elles muent et changent donc de peau. Il est alors possible de trouver des débris de mues au niveau des endroits infestés par ces insectes.

Comment détecter la présence de punaises de lit dans la maison ?

Plusieurs signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille pour détecter une éventuelle infestation de punaises de lit dans la maison. Voici quelques indications qui peuvent vous être utiles.

Les signes corporels

Tout d’abord, la présence de punaises de lit peut se faire sentir par des signes corporels. Il est vrai que même si la morsure de la punaise est souvent indolore, cette dernière peut laisser des traces plus ou moins visibles sur la peau.

Ce sont généralement des groupements de piqûres par 3 ou 4 en lignes ou agglomérés qu’il est possible d’observer. En termes d’aspect, les piqûres se matérialisent sous la même forme que celles issues des moustiques. Il n’est donc pas rare de confondre les 2 insectes au vu des boutons.

Les punaises mordent souvent les parties du corps qui ne sont pas couvertes. Elles peuvent aussi bien attaquer les mains, les jambes, le visage, le dos ou encore les bras. Il faut savoir qu’une seule punaise est en mesure de piquer près d’une centaine de fois en une nuit.

Ces lésions s’accompagnent le plus souvent de fortes démangeaisons. Pour une disparition plus rapide, de l’ordre d’une dizaine de jours, mais aussi pour limiter l’apparition de cicatrices, il est fortement recommandé de ne pas gratter les piqûres

Les indices visuels

En dehors des lésions cutanées, il est aussi possible de déterminer la présence de punaises de lit en fonction de quelques critères visuels que sont :

  • la présence de taches de sang dans les draps : cela peut signifier l’existence de punaises car les traces peuvent correspondre à une punaise écrasée par l’humain piqué dans son sommeil. 
  • des traces noires sur le matelas, le sommier ou encore dans les draps : il s’agit en réalité des déjections émises par les punaises de lit, c’est-à-dire ses excréments.

Les lieux de prédilection des punaises de lit

Punaise de lit morte
Punaise de lit morte

Comme leur nom l’indique, les punaises de lit se trouvent souvent dans la literie. Ceci s’explique par le fait que les punaises prennent place à proximité du lieu où elles peuvent se nourrir. L’humain représentant sa proie favorite, elle a donc tendance à se cacher dans la literie de ce dernier afin de pouvoir le mordre plus facilement.

Il faut savoir que ce sont des insectes nocturnes qui aiment les espaces sombres, relativement étroits et avec une accessibilité moindre. Voici où il vous est donc possible de dénicher ces insectes :

  • matelas : les punaises de lit peuvent prendre place aussi bien à l’intérieur même du matelas que dans les coutures de ce dernier. Elles entrent dans le matelas via les grilles d’aération qui sont souvent disposées sur l’épaisseur du matelas. 
  • sommier : les punaises peuvent se loger entre les lattes mais aussi dans les tubes formant le sommier ou bien même dans la visserie. 
  • tête de lit : elle peut abriter des puces de lit aussi bien à l’intérieur de la tête que derrière cette dernière.
  • cadre de lit et pieds de lit
  • mobilier présent dans la chambre, tiroirs…

Il faut toutefois savoir que les punaises de lit se dispersent également dans le logement et ne se restreignent pas seulement à la chambre à coucher. Ainsi, il est également possible de trouver des punaises :

  • dans les textiles de toutes sortes : vêtements, sacs, valise, canapé, fauteuils, rideaux, tapis…
  • dans les tapisseries si celles-ci sont décollées
  • dans les encadrements de portes et fenêtres
  • dans les cadres
  • derrière les plinthes chauffantes ou les prises électriques
  • dans les moulures
  • dans les fissures
  • dans les plancher ou le bois
  • dans les livres, papiers et autres

Comment s’assurer de la présence de punaises de lit ?

Pour s’assurer de la présence de punaises de lit, il est possible d’équiper les endroits potentiellement touchés par ce phénomène par des moniteurs BDS. Ces derniers se disposent par exemple à proximité des pieds de lit. Ils se matérialisent sous la forme de boîte au sein de laquelle une colle est appliquée. Les punaises restent donc engluées ce qui permet alors d’attester de leur présence.

Il est aussi possible de disposer des pièges à punaises de lit dans les endroits où vous pensez être infesté. Les insectes resteront bloqués dans ce piège ce qui vous permettra d’en faire le constat et de mettre en place un traitement adéquat pour vous en débarrasser.

Enfin, la dernière solution consiste à faire appel à la détection canine. Pour ce faire, il est indispensable d’en passer par l’aide d’un professionnel. Les chiens sont en mesure de localiser les surfaces, objets ou mobiliers touchés par ces insectes. 

Punaises de lit et impacts sur la santé

Il faut savoir que chaque année, les punaises de lit sont responsables d’environ 70 000 consultations de médecine généraliste.

Il faut noter que malgré les désagréments que peuvent apporter l’invasion de punaises de lit, ces dernières ne sont pas vectrices de maladies diverses et variées pour les humains. Une consultation chez un médecin généraliste est vivement conseillée dès lors que les lésions effectuées par les punaises s’infectent ou bien qu’une réaction allergique a lieu. Une allergie peut être facilement identifiée. En effet, il peut s’agir d’un type d’urticaire, c’est-à-dire lorsque des boursouflures qui démangent fortement apparaissent.

Voici les risques encourus par les morsures de punaises de lit :

  • gênes physiques : surinfection, anémie, anaphylaxie
  • gêne psychologique : stress, anxiété, insomnie, dépression

Les modes de propagation des punaises de lit

La propagation des punaises de lit est ultra rapide. Dès lors qu’un logement est infesté de manière importante, les insectes migrent vers les autres pièces de l’habitation, voire vers les autres logements si l’habitation infestée se trouve dans un immeuble par exemple.

Au vu de leur taille, les punaises de lit sont en mesure de se faufiler dans les moindres recoins. C’est ce qui les rend encore plus difficiles à détecter. Voici quelques modes de propagation de ces dernières :

  • au contact d’un élément contaminé : ce peut aussi bien être des vêtements qu’un sac à main ou autres
  • lors d’un déménagement : les camions de déménagement stockent du mobilier d’horizons divers et variés. Ce peut donc être une source de contamination si vous êtes infesté suite à votre emménagement.
  • au retour de voyages : les punaises aiment se glisser dans les bagages et valises.
  • dans les textiles lavés en lavomatique 
  • par les articles achetés en brocantes ou ramassés dans les encombrants
  • par les murs, plafonds ou planchers
  • dans les divers conduits

Les traitements pour punaises de lit

Pour éradiquer les punaises de lit, plusieurs méthodologies, plus ou moins douces, peuvent être employées. En voici quelques exemples.

Les traitements écologiques = méthode mécanique

Si le logement est peu atteint, des méthodes mécaniques peuvent être employées pour se débarrasser des insectes. Il s’agit généralement de moyens doux et écologiques. 

Pour ce faire, il est possible de :

  • passer l’aspirateur dans les moindres recoins : mobilier, literie, textiles, tableaux…
  • effectuer le nettoyage en profondeur du logement à l’aide d’un nettoyeur vapeur à 120 °C minimum afin d’éradiquer les punaises cachées. Un nettoyage à 180 °C est préférable car cela permet de tuer instantanément les insectes. Pour plus d’informations à ce sujet, il vous est possible de consulter : Meilleurs aspirateurs nettoyeurs vapeur qui recense les incontournables de la gamme. 
  • mettre en place des pièges à punaises de lit au niveau de chaque pied de lit par exemple.

Voici quelques solutions de pièges :

  • appliquer de la vaseline sur les pieds des lits, car cela empêche la montée des insectes
  • repasser la literie avec un fer à vapeur
  • installer des housses d’oreillers et de matelas anti punaises de lit 

Pour acheter ces équipements, voici quelques produits :

  • congeler les vêtements à -20 °C pendant 72 h minimum
  • saupoudrer les sols avec de la terre de diatomée ou bien en mettre dans des coupelles sous le lit infesté par exemple. Il faudra toutefois attendre entre 5 à 15 jours pour que cette méthode soit efficace. La poudre s’accroche aux punaises et les déshydrate jusqu’à entraîner leur mort. Voici quelques exemple de cet insecticide naturel :

  • se débarrasser à la déchetterie des meubles sévèrement touchés par les punaises

 

Les traitements insecticides = méthode chimique 

Si les précédentes techniques ont échoué, il est possible de passer aux techniques chimiques, c’est-à-dire aux insecticides. Il est possible de le réaliser soi-même mais il faudra prendre quelques précautions :

  • porter des gants, des lunettes de protection, une combinaison ou autres
  • ne pas laisser les enfants et les animaux dans la pièce en question ou dans le logement intégral selon l’état d’avancement de la contamination.

Pour mettre un terme à l’invasion, il est possible d’utiliser :

  • des fumigènes 
  • des sprays

Les traitements par insecticides nécessitent une aspiration et un lavage en profondeur des surfaces touchées durant près d’un mois afin de se débarrasser des résidus des produits utilisés pour l’éradication.

Ultime solution pour se débarrasser des punaises de lit : l’appel à un professionnel

Si les mesures précédemment citées ne suffisent pas, pour stopper la prolifération et l’invasion des punaises de lit, il vous faudra en passer par l’intervention d’un professionnel. Pour vous aider dans votre démarche, il sera possible de passer par une société de décontamination. Pour être certain des qualifications de cette dernière, il est préférable de choisir une entreprise disposant du certificat Certibiocide. Ce certificat doit dater de moins de 5 ans et est délivré par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Pour un résultat optimum, le professionnel devra probablement effectuer 2 interventions en l’espace de 2 semaines. Pour détecter les punaises de lit, il n’est pas rare que les professionnels emploient le flair des chiens. Ainsi, l’inspection canine des punaises de lit est en plein essor dans les sociétés de décontamination. Cela permet alors de déterminer exactement les endroits touchés par les punaises, nymphes ou œufs.

Pour se débarrasser des punaises de lit dans la maison, les professionnels peuvent utiliser différentes méthodes :

Type de traitement

Définition

Technique écologique

congélation

Les objets et mobiliers touchés sont entreposés dans des chambres froides dont la température se situe entre -18 et -28 °C. Ils y sont placés durant plusieurs jours afin de pouvoir éliminer les punaises de lit adultes mais aussi les nymphes ainsi que les œufs. Généralement, pour les objets le pouvant (vêtements, textiles en tout genre, jouets et autres), ils sont mis en sachet plastique avant la congélation.  

Oui

thermique

Dans cette technique, c’est la chaleur qui est employée pour se débarrasser des puces de lit. Il s’agit d’une solution parmi les plus efficaces. Une journée seulement suffit pour éradiquer les punaises de lit dans l’intégralité du logement.

Quelques précautions sont à prendre :

  • personne sur les lieux durant le traitement
  • retirer les plantes vertes et animaux
  • protéger les objets précieux ou sensibles

Un dispositif de chauffage à haute température est mis en place. Les pièces sont chauffées à environ 50 °C durant 1h30. Le résultat est optimum avec un taux de mortalité des punaises de lit de 100 %. 

Oui

à la vapeur sèche

Les punaises, les nymphes et les œufs ne peuvent survivre aux fortes températures. C’est pourquoi un traitement à la vapeur sèche est idéale lors d’une telle infestation. C’est une solution efficace qui permet de tuer une grande partie des insectes se trouvant notamment dans la literie, les espaces de jeux ou encore dans les interstices d’un plancher. Pour une performance optimale, un appareil à vapeur sèche pouvant atteindre 150 voire 160 °C est recommandé. 

Oui

via des chambres chaudes

Les chambres chaudes offrent un résultat instantané. La chambre thermique est facile à mettre en place et permet de pouvoir traiter les punaises, les juvéniles mais aussi les œufs se trouvant sur le mobilier ou autres. Pour ce faire, il suffit de placer les objets à décontaminer dans cette chambre puis de refermer la fermeture éclair. La température au sein de la chambre thermique avoisine les 50 °C. Il faudra attendre entre 2 à 4 heures avant de pouvoir en ressortir les éléments. 

Oui

insecticide

Selon le lieu à traiter, le niveau de contamination ou encore la superficie, il est possible que le professionnel emploie différentes solutions. Parmi elles, il est possible de trouver des bombes aérosols, des poudres ou encore des sprays de liquide.

Après ce traitement et pour une durée de 48 h, il est préférable de ne pas marcher pieds nus.

Non

Il faudra compter entre 6 et 24 heures avant de pouvoir réintégrer la maison une fois le traitement effectué. Une bonne aération des pièces traitées sera également préconisée.

L’ampleur des dégâts est telle que le gouvernement a mis en place un plan national de prévention et de lutte contre les punaises de lit. Ainsi, pour faciliter votre recherche, il est possible de se rapprocher de la Chambre Syndicale des industries de désinfection, désinsectisation et dératisation qui recense les professionnels compétents en la matière dans chaque département. Il est aussi possible de contacter le service hygiène de la commune d’habitation, de contacter le 0 806 706 806 ou encore de vous rendre sur le site : stop-punaises.gouv.fr.

Les conseils pour éviter l’apparition de punaises de lit

Pour éviter l’apparition et le développement d’une infestation de punaises de lit, il existe quelques astuces simples à mettre en place au quotidien :

  • passer régulièrement l’aspirateur dans la maison, notamment dans les endroits difficiles d’accès comme sous les lits
  • passer l’aspirateur sur les matelas
  • vider et nettoyer l’aspirateur régulièrement : si une infestation est repérée, il faudra vider le sac de l’aspirateur après chaque utilisation et nettoyer les embouts. L’aspirateur ne tue pas les punaises ! Elles peuvent donc en ressortir.
  • limiter le désordre afin de réduire les cachettes éventuelles pour les punaises
  • passer le nettoyeur vapeur sur toutes les surfaces équipées de tissus
  • changer les draps à intervalle régulier (1 fois par semaine voire toutes les 2 semaines)
  • boucher toutes les fissures
  • être vigilant lors des retours de vacances car les punaises de lit aiment prendre place dans les valises : un lavage des vêtements à 60 °C lors de votre retour est une bonne solution pour éviter tout risque de propagation au sein de votre domicile
  • nettoyer le mobilier et autres achats provenant de brocantes

A éviter !

La prolifération des punaises de lit est extrêmement rapide. Ainsi, lorsque vous avez établi la présence de tels insectes dans votre logement, il est conseillé d’éviter d’intervertir les objets ou les mobiliers infestés dans une autre pièce car les punaises éliront domicile dans ce nouvel endroit.

Il est aussi fortement contre indiqué de secouer les tissus contaminés et ce, que ce soit au sein du logement, dans la pièce contaminée ou dans une autre pièce de l’habitation non touchée par les punaises mais aussi en extérieur. Cela déplacerait simplement le nid et infesterait la totalité de la maison.

Nos autres guides sur les insectes