Cafards : reconnaître les signes dans la maison et détecter les cachettes

Les cafards peuvent trouver refuge dans les moindres recoins de la maison. Pour prévenir l’infestation de ces nuisibles, il est nécessaire de vérifier en premier lieu leur présence et d’identifier leur cachette.

Signes d’infestations de cafards

En cas de suspicion de contamination, voici les signes caractéristiques permettant de confirmer une éventuelle infestation de cafards :

  • Une odeur désagréable

    Pour communiquer entre eux, les cafards diffusent des phéromones. Cette substance émane une odeur musquée désagréable qui s’intensifie au fur et à mesure que les cafards se multiplient.

  • Restes de poches d’œufs ou de cocons

    Les restes de poches d’œufs ou de cocons de larves des cafards indiquent une invasion de ces nuisibles. On les retrouve le plus souvent à proximité des nids de cafards. Ces débris ont une forme oblongue et sont transparents.

  • Débris de mues

    Pour atteindre le stade adulte, les cafards doivent se muer plusieurs fois. Les débris de mues se retrouvent en général près des cachettes de ces nuisibles.

  • Les dégâts alimentaires

    Les cafards sont friands des denrées alimentaires, ainsi il n’est pas rare de retrouver des traces de leur passage sur les aliments. Ces nuisibles ne rebroussent pas chemin devant les cartons et les emballages en plastique

  •  Traces de déjections

    Les cafards laissent sur leur passage des traces de déjections qui dévoilent leur présence. Leurs excréments se présentent sous forme de granulés de couleur brun et noir. Ils sont quelque peu difficiles à identifier cependant, ils sont plus visibles en cas d’infestation élevée. Ces insectes laissent également des traces de déjections sous forme de frottis sur les murs et les axes de déplacement qu’ils empruntent le plus.  

Les cachettes des cafards

Les cafards sont des insectes nocturnes. Ils se nichent dans les endroits sombres, chauds et humides tels que :

  • La cuisine

    C’est la cachette de prédilection des cafards. Ils se dissimulent près d’une source de chaleur, à savoir derrière les appareils électroménagers.

  •  La salle de bain

    En plus de l’humidité, la salle de bain offre à ces nuisibles plusieurs choix de logis (derrière l’évier, dans les moindres espaces entre les appareils sanitaires et le mur, etc.).

  • Le sauna et la piscine

    Chauds et humides, ces lieux attirent les cafards. Ils se réfugient généralement près des réseaux de canalisations.

  • Les meubles

    Les armoires de cuisine sont très prisées par les cafards, car la nourriture y est abondante. Ces insectes se réfugient aussi dans les tiroirs des différents meubles.

  • Les micro-cachettes

    Les moindres fissures, fentes et interstices dans la structure de la maison peuvent abriter des cafards. Ils peuvent se tapir dans les coins des murs et des plafonds ainsi que dans l’espace entre le mur et le plancher.

  • Les différents conduits

    Les jonctions, les chemins de câbles, les conduits d’aération et les systèmes de ventilation nécessitent un contrôle régulier, car les cafards peuvent y installer leurs nids. Les cafards peuvent aussi trouver refuge sous les décors, sous les revêtements, dans les murs creux et les plafonds.

Nos autres guides sur les insectes

Conseils :