Comment Choisir son Lave-Vaisselle ?

Il existe de nombreux formats et types de lave-vaisselle. Si vous hésitez entre plusieurs modèles, ce guide va vous permettre d’éclairer vos connaissances sur cette machine qui simplifie grandement le quotidien.

Les formats de lave-vaisselle

Le choix d’un lave-vaisselle passe obligatoirement par son format. On distingue plusieurs types de lave-vaisselle sur le marché :

  • Le lave-vaisselle standard est un appareil d’une dimension de 60 cm de large. Cette largeur permet une adaptation dans la plupart des cuisines communes. Il peut ensuite être encastré ou non. Il s’agit de l’appareil avec la plus grande contenance en termes de couverts et ainsi adapté aux familles plus ou moins nombreuses.
  • Le lave-vaisselle de 45 cm est un format réduit. Il est assez courant chez les couples et les petites familles. Sa largeur étant restreinte, il ne peut pas recevoir le même nombre de couverts qu’un format standard. Sa plus petite cavité est aussi moins consommatrice en eau.
  • Le mini lave-vaisselle est pensé pour les tout petits espaces. Avec un nombre de couverts n’excédant pas 8, il dispose de dimensions vraiment compactes. D’ailleurs, le mini lave-vaisselle peut prendre place n’importe où. Il existe des modèles encastrables bien qu’ils soient plus rares sur le marché. Les mini lave-vaisselle sont peu gourmands en eau mais adaptés à un usage modéré. 
  • Le lave-vaisselle combiné est quant à lui un appareil spécial puisqu’il est associé à un four et une table de cuisson. Finalement, l’appareil complet reprend la forme d’une gazinière. La partie four étant divisée en deux pour y placer un mini lave-vaisselle. Ce type d’appareil est dédié à un usage dans les petits espaces. Il reprend les mêmes caractéristiques majeures du mini lave-vaisselle classique. 

Découvrez notre sélection de lave-vaisselle :

Beko LVP63S2 Beko PDIS28120 Candy CDCP6ES
Beko LVP63S2 Beko PDIS28120 Candy CDCP6ES
379.99 € 373,69  € 530,00  €
Le meilleur lave-vaisselle Le meilleur lave-vaisselle 45 cms Le meilleur mini lave-vaisselle

Le nombre de couverts

Le nombre de couverts du lave-vaisselle est une caractéristique importante. C’est cette donnée qui indique le confort d’utilisation de l’appareil mais aussi sa compatibilité en fonction de la taille du foyer.

L’expression nombre de couvert comporte, pour 1 couvert :

  • 1 assiette plate + 1 creuse + 1 à dessert
  • 1 tasse à café + 1 soucoupe
  • 1 verre
  • 1 fourchette + 1 couteau + 1 cuillère à café + 1 cuillère à dessert + 1 cuillère à soupe
  • Attention : certaines grandes assiettes risquent de bloquer le passage du bras d’aspersion.

Le nombre de couverts dépend du format du lave-vaisselle :

  • De 4 à 8 couverts pour les mini lave-vaisselles, ils sont adaptés à un usage dans un studio, une résidence de vacances ou de loisir. Il peut difficilement être employé dans le quotidien à cause de sa taille très restreinte qui ne permet pas de recevoir des grands plats.
  • De 9 à 11 couverts concernant les lave-vaisselle compact en 45 cm. Ils sont parfaits pour les petites cuisines d’un couple ou d’une famille n’excédant pas 4 personnes. 
  • De 12 à 16 couverts pour les modèles standards avec une largeur de 60 cm. C’est le nombre de couverts qui convient à une famille de plus de 4 personnes tout en évitant de faire une machine par jour. De plus, la grande contenance assure le nettoyage de grands plats et des faitouts. Lorsque vous disposez de place suffisante, l’idéal reste d’opter pour un lave-vaisselle d’au moins 12 couverts. Il permettra de répondre à vos besoins lors de vos réceptions. 

L’option demie charge se trouve sur la plupart des appareils et leur permettra de consommer moins d’eau et de réduire le temps du lavage en cas de non remplissage complet du lave-vaisselle. Il peut ainsi être utilisé quotidiennement par tous les types de foyers. 

Le type de pose

Pour rester dans l’aspect des dimensions et du format du lave-vaisselle, c’est à son type de pose qu’il faut s’intéresser. Un appareil en pose libre ou encastrable ?

La pose libre

La pose libre est idéale pour les propriétaires de cuisines non encastrées. Comme son nom l’indique, ce type de pose permet au lave-vaisselle d’être disposé où vous le souhaitez. Il convient d’être raccordé à l’eau et à l’électricité ainsi qu’à une évacuation d’eaux usées.

Le lave-vaisselle en pose libre dispose d’une façade esthétique avec des finitions plus ou moins modernes. Les commandes se trouvent sur le bandeau de la porte. La pose libre pourra aussi être installée dans les cuisines aménagées. Il sera même possible de choisir un coloris design pour s’accorder à la perfection dans le style de vos meubles.

Tous les types de lave-vaisselle sont disponibles en pose libre. Le mini lave-vaisselle et le combiné auront même tendance à n’être disponible qu’en pose libre. La pose encastrée 

Les lave-vaisselle encastrables impliquent obligatoirement une pose dans une cuisine aménagée et intégrée.

C’est un appareil qui ne dispose pas de finitions. C’est à vous d’adapter ensuite une façade assortie aux meubles de la cuisine. L’avantage du lave-vaisselle intégrable est sa finition parfaite et son intégration dans le décor. Il offre une harmonie imparable. Dans aucun cas il ne sera fourni avec une façade. Si vous souhaitez acquérir un lave-vaisselle encastrable mais que vous ne disposez pas de façade, il faudra vous rapprocher du cuisiniste pour vous procurer un modèle de façade adapté à votre lave-vaisselle mais surtout à votre cuisine.

On retrouve surtout les lave-vaisselle standards et les modèles 45 cm en encastrables. Ils doivent être obligatoirement placés sous un plan de travail et fixés à la fois au plan et aux caissons qui l’entourent pour pouvoir être ouverts. C’est un appareil plus léger qu’un modèle en pose libre et qui présente donc un déséquilibre s’il est ouvert et non scellé.

On peut distinguer deux types de lave-vaisselle encastrables :

  • Le lave-vaisselle bandeau où les commandes sont placées en façade de la porte. La finition de la cuisine doit être adaptée pour ne pas couvrir les commandes de l’appareil. L’intégration n’est pas optimale car le lave-vaisselle laisse apercevoir ses commandes. La programmation sera néanmoins plus agréable grâce à la bonne accessibilité des tousches. 
  • Le tout intégrable qui vient se cacher intégralement sous la façade de la cuisine. Il est impossible de le distinguer des autres meubles. Les commandes se trouvent à l’intérieur de la porte, sur sa tranche supérieure. L’intégration est parfaite. C’est le modèle encastrable le plus recherché. Pour connaître l’état d’avancement du lave-vaisselle, un affichage au sol peut être projeté afin de remplacer l’écran qui n’est pas visible quand l’appareil est fermé. 

Voici les lave-vaisselle encadrés que nous avons préférés :

Bosch SMV46MX03E Siemens SN536S02IE Whirlpool WCIC3C26PE
Bosch SMV46MX03E Siemens SN536S02IE Whirlpool WCIC3C26PE
- 599,00  € 807,84  €
Le meilleur lave-vaisselle encastré Le plus éco-responsable Le meilleur pour petit budget
-

L’aménagement intérieur

L’aménagement intérieur du lave-vaisselle implique son confort d’utilisation mais aussi son nombre de couverts. Certains modèles de mêmes dimensions peuvent recevoir plus de couverts grâce à un aménagement optimisé. 

L’aménagement concerne aussi les bras de nettoyage qui sont plus ou moins bien pensés. 

Le range couverts

Les fourchettes, couteaux et cuillères doivent être disposés de manière à ce que tous les jets d’eau puissent venir les nettoyer en profondeur. Les lave-vaisselle bas de gamme ont tendance à mal laver les couverts. Il s’agit en réalité de la vaisselle la plus compliquée à laver. 

Les fabricants utilisent deux méthodes de rangement des couverts :

  • Le panier, méthode traditionnelle qui consiste à placer les couverts à la verticale dans un panier en plastique. Ce dernier est ensuite disposé sur le premier étage du lave-vaisselle. Le fait que tous les couverts se touchent peut provoquer des petits défauts de lavage. Cela reste néanmoins une méthode efficace et la plus courante. 
  • Le tiroir à couvert est de plus en plus utilisé. Généralement placé sur les appareils haut de gamme, le tiroir consiste à ajouter un étage au-dessus du panier à verres. Les couverts y sont rangés stratégiquement, à l’horizontale et dans des empreintes qui assurent une parfaite circulation de l’eau entre chaque élément. Le lavage est optimal puisqu’un bras supplémentaire équipe le tiroir afin d’avoir une diffusion puissante de l’eau. 

Le tiroir à couverts est une bonne solution qui assure un nettoyage de qualité et qui libère de l’espace dans le premier étage du lave-vaisselle en supprimant le panier à couverts classique. 

L’organisation des paniers

Le panier du bas est le principal. Il peut recevoir les assiettes, les saladiers et les casseroles. C’est la zone où le nettoyage est le plus puissant. Il convient donc d’y placer les éléments les plus sales. Cet étage ne peut pas être modifié. Les rails sont fixes.

Le panier supérieur est pensé pour accueillir les verres et les éléments plus fragiles. En fonction de votre vaisselle, ce panier peut être réglé en hauteur dans certains appareils. Il faut veiller à ce que cet élément soit précisé par le fabricant car tous les modèles ne le proposent pas. 

Les bras de diffusion

Selon les fabricants mais aussi la gamme du lave vaisselle, il est possible de retrouver plusieurs technologies de bras de lavage :

  • Le bras traditionnel avec un mouvement circulaire.
  • Le bras planétaire qui utilise un mouvement circulaire mais qui possède un autre élément qui tourne sur lui-même comme une planète dans le système solaire. Cette action a pour but de décupler l’action des jets.
  • Le bras en va-et-vient propose un mur d’eau qui bouge dans le sens de la profondeur.

La programmation

La programmation des lave-vaisselle est indispensable pour lancer le cycle. Généralement, les commandes du lave-vaisselle sont électroniques. On peut retrouver des interfaces avec ou sans écran en fonction du niveau de gamme de l’appareil.

L’interface de commandes est placée en bandeau, sur la façade ou bien est dissimulée à l’intérieur de la porte, c’est le cas des modèles tout intégrables.

Sur la plupart des lave-vaisselle, on retrouvera les programmes suivants :

  • Le lavage classique ou quotidien (50 à 65 °C)
  • Le programme intensif (70 à 75 °C)
  • Le programme verre ou délicat (40 à 45 °C)
  • Le lavage rapide pour les pièces peu sales
  • Le prélavage ou le trempage pour les pièces très sales
  • Le mode éco qui supprime le prélavage, idéal pour une vaisselle peu sale
  • Le programme automatique

On peut aussi retrouver des options qui permettent de varier les programmes :

  • La demi-charge pour diviser la consommation en eau et en électricité
  • Le VarioSpeed qui réduit le temps du lavage tout en conservant sa qualité
  • Le séchage plus long
  • Le départ différé qui permet de lancer le cycle au bout d’une durée déterminée lors de la programmation. La présence d’un écran a un grand intérêt dans la programmation du départ différé. Le départ différé est apprécié dans le cadre d’abonnement électrique en heures creuses pour réduire le coût d’utilisation de l’appareil ou pour lancer l’appareil lors de son absence, en cas de cuisine américaine.

Le programme automatique

Les lave-vaisselle de dernière génération et haut de gamme disposent désormais d’un programme automatique. Il s’agit d’un mode intelligent qui détermine, seul, la durée et la température de lavage. 

La cuve est équipée de capteurs qui détectent :

  • La charge, le poids de vaisselle
  • Le degré de salissure
  • L’humidité pour le séchage

L’intelligence artificielle du lave-vaisselle calcule en temps réel la durée idéale du cycle et adapte la température de lavage. Le séchage aussi sera adapté en temps pour bénéficier d’une vaisselle parfaitement lavée et sèche. 

Le type de moteur

Le moteur du lave-vaisselle est son élément principal qui permet son fonctionnement.  Le moteur classique utilisé par de nombreux appareils à prix d’entrée et de milieu de gamme fonctionne par le biais d’un entraînement. Il y a donc une friction produite augmentant le niveau sonore de l’appareil.

Par soucis d’efficacité et de gain en bruit, on retrouve désormais des lave-vaisselle équipés de moteurs à induction. L’induction utilise un champ magnétique pour la rotation. Il n’y a aucun frottement réduisant ainsi le bruit de manière considérable.

Le moteur à induction présente plusieurs avantages :

  • Un niveau sonore maîtrisé
  • Une réduction de la consommation électrique grâce à un entraînement doux, jusqu’à 30 % d’économies d’énergie selon les modèles
  • Des performances plus élevées
  • Une durée de vie augmentée
  • Une taille restreinte du moteur offrant une cuve plus grande

Le niveau sonore

Le lave-vaisselle est un appareil dont le niveau sonore varie fortement d’un modèle à un autre. Le choix d’un lave-vaisselle silencieux est important dans le cas d’une cuisine ouverte ou placée à proximité d’une chambre.

Avant de présenter les niveaux de bruit des lave-vaisselle, il est important de rappeler qu’une différence de 3 dB entre deux appareils revient à doubler l’intensité sonore perçue. Une différence de 10 dB correspond quant à elle à un niveau sonore dix fois supérieur. Il est important de prendre en compte chaque décibel présent sur les fiches produits des fabricants, surtout si votre recherche de lave-vaisselle concerne un modèle silencieux.

  • A plus de 49 dB, le lave-vaisselle émettra un bruit important. Il sera adapté aux cuisines fermées.
  • Un modèle de 47 ou 48 dB est discret et ne sera pas le plus dérangeant à moins de vivre dans un appartement une pièce.
  • Un niveau sonore inférieur à 45 dB est considéré comme silencieux. L’appareil ne présente ainsi pas de bruit et est adapté aux cuisines ouvertes. 
  • Le lave-vaisselle inférieur à 43 dB est jugé comme très silencieux et sera le plus agréable à utiliser.

La consommation

La consommation électrique d’un lave-vaisselle est représentée grâce à l’étiquette énergétique. Cette étiquette est obligatoire sur les produits vendus dans l’Union Européenne. Sur cette étiquette, on retrouve :

  • La classe énergie qui est une note sur une échelle de A+++ à D. Plus le classement se rapproche de A+++ et plus l’appareil est économe en énergie 
  • La consommation annuelle en eau pour une utilisation classique
  • La consommation annuelle en électricité
  • Le niveau sonore
  • Le nombre de couverts
  • La classe d’efficacité de séchage avec une note de A à G

Selon la consommation de l’appareil, votre facture en eau et en électricité sera impactée. Il est donc important de choisir un appareil économe en énergie avec une note la plus proche de A+++ pour disposer d’un appareil peu coûteux à utiliser.