Comment choisir une machine à café ?

Il existe une multitude de machines à café sur le marché. De la plus simple à la tout automatique avec broyeur en passant par la machine à dosette, se repérer parait compliqué. Nous vous accompagnons dans votre recherche en vous éclairant sur tous les modèles pour bien choisir votre machine à café.

Les types de machines

Choisir la bonne machine à café revient, dans un premier lieu, à choisir le type de machine. On peut en distinguer plusieurs avec des principes de fonctionnement différents, électriques pour les unes, manuelles pour les autres avec une réalisation du café plus ou moins automatisée. 

Voici une présentation des principales machines à café.

Tableau comparatif

Type de machine

Type de café

Nombre de cafés en simultané

Type d’utilisation

Boisson lactée

Personnalisation des boissons

Qualité du café

Avantages

Inconvénients

Machine à filtre

Moulu

Jusqu’à 20 tasses

Familiale

Non

Personnalisation de la puissance

1/3

Grande capacité de production, bonne rapidité, le prix d’achat.

L’extraction des saveurs liée à l’infusion, la texture du café.

Machine à dosettes (Senseo, Tassimo)

Dosette

1 ou 2 tasses

Seul, en couple et pour les pressés

Oui, selon certains fabricants de dosettes 

Non

1/3

La rapidité et la simplicité                de préparation

Le prix du café, la qualité de certains cafés

Machine à capsules (Nespresso, Dolce Gusto)

Capsule

1 tasse

Seul, en couple et pour les amateurs pressés

Non

Non

3/3

La rapidité et la simplicité                de préparation

Le prix des capsules

Machine expresso

Grain ou moulu

1 ou 2 tasses

Seul, en couple, pour toute la famille, pour un usage collectif

Oui, automatique sur certaines et manuelles avec une buse vapeur simple

Oui : longueur, puissance, température et choix des boissons

3/3

Une utilisation agréable, le goût du café, le choix de boissons, la personnalisation

Le prix de l’appareil, le bruit lors du broyage

Cafetière manuelle

Moulu

Jusqu’à 10 tasses

En couple, familiale

Non

Non

2/3

Le choix du café, la simplicité d’utilisation

Le temps de préparation

La machine à filtre

La machine à café à filtre est un appareil utilisé dans de nombreux ménages. Méthode plutôt ancienne pour la préparation du café, la machine à filtre repose sur l’infusion du café moulu.

Le café peut être acheté moulu ou être broyé par vos soins. Il est disposé dans un filtre en papier ou un filtre réutilisable. Un réservoir d’eau permet de stocker la quantité nécessaire pour la préparation. Chauffée puis mise en contact avec le café, ce dernier est humidifié, infusé. Le café chaud coule à travers le filtre et est récupéré dans une carafe. 

Le principe de fonctionnement est simple. 

On remarque 2 méthodes d’humidification :

  • La douchette qui humidifie la mouture de manière uniforme. Les arômes sont développés pour une meilleure puissance en bouche. Il s’agit des modèles plus haut de gamme.
  • Le goutte à goutte avec une infusion plus légère du café. Moins chère, la machine n’humidifie qu’une partie du café. Selon les machines, les bords du filtre ne sont pas exploités, les arômes non plus.  

Il faut noter que certaines machines à café filtre disposent d’un réglage de l’intensité de l’infusion. Ces appareils sont hybrides et varient entre la douchette et le goutte à goutte pour l’humidification de la mouture. La machine à café filtre est particulièrement adaptée aux gros buveurs avec la possibilité de préparer des verseuses complètes de café frais permettant de servir plusieurs bols et / ou tasses. 

Les points importants

  • La taille du réservoir détermine la quantité de café que la machine est capable de réaliser. La taille est donc à choisir en fonction des habitudes de consommation. 
  • La verseuse, généralement en verre, peut être aussi en inox. Cette dernière est alors isotherme et permet de maintenir le café chaud, plus longtemps.
  • La résistance peut être simple avec la chauffe exclusive de l’eau. Elle peut aussi être double avec une résistance pour l’eau et une autre sous la carafe qui s’actionne pour maintenir l’infusion au chaud. 
  • L’arrêt automatique de la machine à café permet d’éteindre automatiquement la résistance de maintien au chaud afin d’éviter le risque de brûlure en cas d’oubli.

Les points négatifs

  • Il n’y a pas de crema sur les cafés qui sont infusés sans pression. La texture du café peut déplaire à certains. 
  • Le manque de personnalisation des boissons.

Voici les meilleures machines à café à filtre :

La machine à dosettes ou capsules

Pour une utilisation automatique, la machine à café capsule ou dosette fonctionne simplement avec une préparation à la minute et un dosage tout prêt du café. 

Destinée aux petits consommateurs de café avec une tendance de 3 cafés par jour. Il s’agit d’appareils très simples à utiliser avec des fonctions basiques et pas de personnalisation de boissons. 

On distingue 4 principaux acteurs sur le marché de la machine à café capsule ou dosette :

Il suffit de placer la capsule adaptée dans la machine et de lancer la percolation. Le reste est automatique. Le service se fait à la tasse. Si le service d’une tasse est assez rapide, il devient plus compliqué de servir le café à tous vos convives. Le temps de préparation est assez long pour permettre de servir tout le monde en même temps.

En général, les machines sont esthétiques et plutôt compactes, adaptées aux petits espaces. 

Les points importants

  • Le nombre de tasses en simultané. Selon les machines, il est possible de couler 1 ou 2 tasses en simultané. Le nombre de buses implique alors un certain confort d’utilisation, pour un couple notamment. 
  • La compatibilité des capsules / dosettes est différente selon les fabricants. Pour la gamme Nespresso et Dolce Gusto, peu nombreuses sont les capsules compatibles avec une grande partie de la gamme de la même marque que la machine. Senseo propose quant à elle une gamme de dosettes mais des concurrents offrent aussi un large choix. Pour Tassimo, seule la marque propose ses dosettes avec une conception spéciale et un code barre sur chaque dosette, lu par la machine. 
  • Le choix de boissons est plus ou moins important selon les marques. Chez Nespresso, le choix se porte exclusivement sur le café avec des variétés de qualité. Les autres marques ont tendance à se diversifier avec plusieurs boissons comme le chocolat, le macchiato ou les infusions, thés…

Les points négatifs

  • Le prix de la boisson avec un coût supplémentaire pour le conditionnement des capsules et dosettes.
  • Des boissons qui ne sont pas personnalisables.
  • Une qualité moindre du café chez certains fabricants.

Voici les meilleures machines à café Senseo et Nespresso :

Krups Essenza mini DeLonghi Lattissima One Senseo Viva Café Eco HD6562/36
Krups Essenza mini DeLonghi Lattissima One Senseo Viva Café Eco HD6562 36
112,73  € 250,00  € 89,99  €
La meilleure machine Nespresso à petit prix Une super fonction mousse de lait ! Une Senseo avec beau design

La machine expresso

La machine à expresso à grain est la plus adaptée aux amateurs de cafés. Elle permet de réaliser des boissons généralement courtes bien que certaines machines se diversifient avec de multiples recettes. 

L’extraction des saveurs est exceptionnelle avec une optimisation du café fraîchement moulu. 

Le mode de préparation reste plus complexe que sur les autres machines à café. 

Pour obtenir un café plein de saveurs, la machine à expresso est équipée d’une pompe. La pression assure ainsi une percolation qui offre une texture agréable au café. 

L’avantage de ce type de machine est la personnalisation de la boisson avec une mouture choisie selon différentes finesses et donc puissances en bouche et une sélection du café en fonction du cru, de la variété, de la provenance. Le mélange de plusieurs variétés est aussi possible avec des combinaisons multiples. 

On peut distinguer 2 types de machines à expresso :

  • La manuelle, généralement moins chère, demande plus de technique. C’est à l’utilisateur de broyer le grain, de tasser le café et donc de faire l’ensemble des réglages. Elle offre toutefois un très bon café.
  • L’automatique avec broyeur est une machine complète. Elle est équipée d’un bac à grain voire plusieurs selon les modèles. Le choix de la boisson se fait avec des touches ou un écran. La personnalisation des boissons est électronique avec un réglage de température, de longueur mais aussi de puissance. Le grain est moulu à la demande par le broyeur intégré. Une fois la percolation faite, les galettes sont récupérées. 

Il s’agit d’une machine haut de gamme et très performante. Une buse vapeur équipe généralement ces machines pour servir de l’eau chaude et faire mousser du lait.

Les machines expresso sont écologiques puisqu’elles permettent de réduire les déchets avec moins d’emballage comme c’est le cas sur les capsules. 

Les points importants

  • Le réservoir d’eau offre plus ou moins de confort. Il doit être adapté aux habitudes de consommation. Un grand réservoir peut préparer plusieurs cafés sans être rempli régulièrement.
  • Le bac à grain accueille le café avant le broyage. Si les grands bacs à grain sont parfaits pour une utilisation intense de la machine, les petits sont adaptés aux utilisations occasionnelles et permettent de conserver toute la fraîcheur du grain. Pour assurer la bonne conservation, le bac dispose idéalement d’un joint d’étanchéité ainsi que d’un couvercle opaque ou fumé pour éviter à la lumière de passer. Les machines haut de gamme peuvent être équipées de 2 bacs pour mixer les crus ou choisir le type de grain selon les envies. 
  • Le type de broyeur peut influencer le goût du café. Nous conseillons de choisir les broyeurs en céramique qui ne chauffent pas et préservent les qualités et les saveurs du grain lors de sa mouture. Les broyeurs acier restent de très bonne qualité aussi mais peuvent avoir cette tendance à chauffer. 
  • La pression est déterminée en Bar. Elle correspond à celle de la pompe, indispensable pour la percolation et l’obtention d’un expresso crémeux et de la mousse (crema) tant attendue sur ce type de boisson. Plus la pression est élevée et plus la machine propose une texture agréable en bouche. Il faut choisir une machine avec 9 bars au minimum
  • La fonction lait équipe de plus en plus de machines automatiques. Une carafe ou un tuyau permet de fournir du lait à la machine qui le transforme en mousse pour la réalisation de cappuccinos, de macchiato ou pour servir simplement un lait chaud. 

Les points négatifs

  • Le prix d’achat généralement important pouvant atteindre plusieurs centaines d’euros pour les machines automatiques performantes et modernes. 

Voici les meilleures machines grains :

Melitta Purista Krups Espresso Full Auto YY8125FD Delonghi Maestosa EPAM960.75.GLM
Melitta Purista Krups Espresso Full Auto YY8125FD Delonghi Maestosa EPAM960 75 GLM
359,00  € 317,26  € 4 346,70  €
Idéale pour un usage occasionnel Idéale pour petit budget Parfaite pour un usage intensif même si elle représente un investissement énorme

Les cafetières manuelles

La cafetière manuelle n’est pas chère et propose une méthode plutôt simple pour préparer du café. 

Elle n’est cependant pas la plus adaptée pour les utilisateurs pressés puisqu’elle demande plus d’attention que les autres machines à café.

On retrouve principalement :

  • La cafetière à piston où le café doit être moulu et l’eau, déjà chauffée au préalable, est versée par-dessus. L’infusion se déroule naturellement. Le piston est ensuite pressé pour filtrer les marcs. Le café est de bonne qualité gustative. L’appareil ne chauffe pas l’eau, le moulu n’aura pas le goût de brûlé.
  • La cafetière italienne est une manière plus traditionnelle. Composée en 2 parties, elle est posée directement sur la plaque de cuisson. L’eau à ébullition remonte pour humidifier le moulu et ainsi l’infuser. L’expresso obtenu est bon mais la préparation s’avère plutôt longue.

Les points importants

  • Le matériau de fabrication avec, dans la plupart des cas, du verre ou de l’inox pour les machines à piston, de l’inox ou de l’aluminium pour les machines italiennes. L’inox reste le matériau le plus solide et est idéal pour la conservation de la chaleur. 
  • La contenance est variable sur les cafetières manuelles avec des carafes plus ou moins grandes qui sont choisies selon la composition de votre foyer ou selon votre consommation. 

Les points négatifs

  • Le temps de préparation du café.
  • Un seul type de boisson peut être réalisé.

La consommation quotidienne

Caféier
Caféier

Il est possible de choisir la machine à café en fonction des habitudes de consommation en café. 

Chaque machine dispose en effet de ses propres caractéristiques concernant ses capacités de service. 

  • Pour une grosse consommation avec un service de bols par exemple, la machine à filtre est adaptée.
  • Pour les amateurs de cafés serrés avec une consommation moyenne à intense, la machine à expresso automatique est idéale. Il faudra bien veiller à choisir l’appareil en fonction de sa capacité journalière.
  • Pour une consommation occasionnelle de 2 ou 3 cafés par jour et un besoin de service rapide, il sera intéressant de s’orienter vers la machine à capsules ou à dosettes.

Voici les meilleures cafetières à piston :

Bodum Chambord 1928-16 Bodum Kenya 1788-01 Homgeek 8541935893
Bodum Chambord 1928 16 Bodum Kenya 1788 01 Homgeek 8541935893
49,90  € 12,99  € 29,99  €
Notre machine préférée Idéale pour petit budget Très bon rapport qualité-prix

Le coût du café

Le budget à affecter dans les boissons est un critère de choix important. Le prix de la machine ne doit pas être le seul point à prendre en considération. 

Le tableau qui suit présente les différents coûts du café selon la machine et une consommation moyenne :

Type de café / machine

Coût moyen d’un café

Coût d’une consommation moyenne*

Café moulu pour filtre

De 0,07 à 0,20 €

De 51,1 à 146 €

Café en grain pour machine expresso

De 0,11 à 0,20 €

De 80,3 à 146 €

Café Dolce Gusto

≈ 0,40 €

≈ 292 €

Café Nespresso

De 0,28 à 0,60 €

De 204,4 à 438 €

Café Senseo

≈ 0,16 €

≈ 116,8 €

Café Tassimo

≈ 0,25 €

≈ 182,5 €

*Ces calculs sont effectués pour une consommation moyenne de 2 cafés par jour pendant un an, pour une seule personne. Vous pourrez multiplier le coût par le nombre de membres de votre foyer.

Le prix du café dépend du cru de ce dernier, de son origine, plus généralement, de sa qualité.

L’aspect écologique 

Plantation de café
Plantation de café

L’écologie est un défi primordial de nos jours et il est important de le prendre en considération lors des divers achats du quotidien. 

L’achat d’une machine à café peut être influencé par cet aspect écologique. 

De base, la production de café cause une empreinte écologique avec, souvent, une agriculture intensive. Privilégiez les cafés issus de filières éco responsables, bio ou fairtrade.

Ensuite, c’est la manière de préparer le café qui poursuit cette empreinte écologique. 

L’utilisation de dosettes ou de capsules produit des déchets. 

Il existe toutefois des manières de réduire ces déchets puisque le tri de ces capsules permet de les réutiliser et certaines sont bio-dégradables ou avec moins de matériaux polluants. 

Ainsi on peut retrouver des points de collecte de capsules aluminium Nespresso ou Dolce Gusto. Les dosettes plastiques tassimo sont moins recyclables mais quelques points existent également. Des capsules réutilisables peuvent être employées. Elles sont en inox et doivent être remplies manuellement après chaque utilisation. 

Les dosettes en papier comme pour la Senseo tendent à être biodégradables et peuvent donc aller au compostage. 

  • L’empreinte carbone d’une tasse de café capsule est d’environ 100 g de CO2. 
  • On pourrait croire que le café filtre possède une empreinte moins importante. Au contraire, avec ses 120 g de CO2 c’est le café qui arrive en fin de classement à cause de son utilisation importante de café, d’eau et d’électricité. Le filtre réutilisable est d’ailleurs à privilégier. 
  • Le café expresso avec l’utilisation de grain en vrac est le plus écologique. Aucun déchet n’est généré par l’achat de grain. On récupère les galettes de marc pour jardiner et l’eau et l’électricité sont parfaitement gérées par la machine lors de la préparation. Ainsi 75 g de CO2 sont produits avec chaque tasse de ces expressos.
  • Pour comparaison, une voiture consomme 80 à 130 grammes de CO2 par kilomètre, en moyenne en utilisation. 

Éviter une consommation intensive de café est bénéfique pour le corps mais aussi pour la planète.

Le contrôle et la programmation

Les machines à café disposent de commandes pour être programmées et déclencher l’infusion ou la percolation. 

Ces différentes commandes peuvent être différentes selon les machines :

  • Les machines à filtre proposent, dans la plupart des cas, un bouton d’allumage et un variateur de puissance des arômes dans le cas d’une machine hybride. Certains modèles disposent aussi d’un écran d’affichage de l’heure où il est possible de programmer le café afin qu’il soit prêt pour le petit déjeuner par exemple. 
  • Les machines à capsule sont les plus basiques puisqu’un bouton d’allumage et un autre pour lancer l’infusion sont les seules touches disponibles sur la plupart des appareils. Certaines machines proposent aussi un variateur de longueur de café.
  • Les machines expresso automatiques sont les plus complètes. Elles offrent une personnalisation intégrale de la boisson. Au travers d’un écran sur les machines les plus modernes, la sélection de la longueur, température et intensité du café permet une boisson aux goûts du consommateur. Cet écran peut être tactile et même connecté pour certains appareils afin de gérer la machine à distance via un smartphone. Les commandes sont les plus intuitives sur ces appareils qui promettent un réel confort d’utilisation. 

L’entretien et la durée de vie

Pour profiter d’une durée de vie maximale sur une machine à café, il est indispensable de l’entretenir comme il faut. 

Une cafetière est en contact avec de l’eau qui peut être calcaire. L’accumulation de tartre est donc un phénomène naturel mais très néfaste pour le bon fonctionnement de la machine. 

Le premier conseil d’entretien, sur toutes les machines, est d’utiliser de l’eau filtrée. Si votre machine n’est pas équipée de cartouche comme c’est souvent le cas pour les expressos automatiques, l’achat d’une carafe filtrante paraît être une bonne solution.

L’entretien doit être régulier

Il s’effectue ainsi :

  • Sur les machines à filtre, un rinçage hebdomadaire du compartiment à filtre est important pour éviter l’accumulation de marc. Un détartrage est effectué tous les 2 mois environ, surtout si l’eau utilisée est celle du robinet et qu’elle n’est pas adoucie.
  • Les machines à capsules / dosettes bénéficient de conseils directement donnés par le fabricant. Le détartrage peut être indiqué par un témoin lumineux. Il convient de rincer régulièrement les circuits pour éviter de dénaturer le goût du café. Pour détartrer, elle est utilisée sans capsule ou avec une capsule de nettoyage spéciale où l’eau ne fera que circuler. Une pastille de nettoyage est ensuite placée dans le réservoir d’eau. Il faut également nettoyer, chaque jour, le support à tasse qui récupère les gouttes après l’utilisation. 
  • La machine expresso est plus complexe à nettoyer :
    • Chaque jour, le circuit doit être rincé. Privilégiez les machines avec l’auto rinçage qui envoie de la vapeur avant ou après chaque utilisation. Le café sera ainsi parfait sans influence sur ses saveurs. 
    • Le repose tasse doit être lavé quotidiennement.
    • Les pièces souillées par l’utilisation de la fonction lait doivent aussi être entretenues chaque jour ou après chaque utilisation pour ne pas laisser de lait stagner et cailler. 
    • Le bac à grain est épousseté dès lors qu’il est vide. 
    • Le groupe café doit être nettoyé chaque mois environ selon votre utilisation. Certains groupes café sont autonettoyants. D’autres sont nettoyés à la main. Il faut ainsi veiller à ce qu’il soit bien accessible sans devoir démonter l’intégralité de l’appareil. Ce même groupe peut demander une lubrification pour un fonctionnement optimal. 
    • Les meules du moulin doivent aussi être nettoyées régulièrement pour les dégraisser. 

C’est un entretien régulier de la machine à café qui en garantit le bon fonctionnement et la bonne durée de vie

Les machines à café disposent d’une durée de vie en adéquation avec le prix d’achat. Une machine entrée de gamme, peu importe son type, durera entre 3 et 5 ans et jusqu’à 7 ans avec un bon entretien. Elle peut rapidement avoir des problèmes de tartres, de capsules qui s’enclenchent et se perforent mal… faisant perdre le plaisir du café. Une machine milieu de gamme et haut de gamme dépassent facilement les 10 ans avec un entretien régulier selon les recommandations du fabricant.

Nos autres guides sur les machines à café

Les principaux fabricants :