Comment reconnaître et se débarrasser des chauve-souris ?

Les chauve-souris sont souvent décriées par les hommes pour des raisons hygiéniques dans un premier temps, mais aussi pour toutes les diverses histoires qui évoluent autour de cet animal mystique. Voici quelques méthodes pour vous débarrasser de ces animaux nuisibles.

Reconnaître une chauve-souris : les caractéristiques

Les chauve-souris dorment la tête en bas
Les chauve-souris dorment la tête en bas

Les chauve-souris, contrairement à de nombreuses croyances en la matière, ne font pas partie de la famille des rongeurs. Ce ne sont donc pas des souris volantes et encore moins des vampires ! 

En revanche, ce sont des mammifères évoluant principalement la nuit. Elles se matérialisent le plus souvent par :

  • un petit museau, 
  • des oreilles pointues de couleur brune, voire noire,
  • un corps recouvert d’un pelage pouvant être brun, roux ou gris selon l’espèce de chauve-souris en question
  • une queue, des pattes et des ailes démunies de poils.

Elles passent le plus clair de leur temps à dormir (environ 20 heures par jour) suspendues par leurs pattes, la tête en bas. Ces animaux sortent uniquement à la tombée de la nuit pour se nourrir. Les chauve-souris sont des espèces très utiles dans le règne animal. Elles se présentent en effet comme un très bon insecticide naturel. Il faut savoir qu’une chauve-souris est en mesure d’éliminer à elle seule entre 250 et 400 insectes nuisibles par nuit à l’instar des moustiques.

Le déplacement des chauve-souris est principalement rendu possible grâce à leur ouïe et aux systèmes d’ultrasons.

Les chauves-souris : une espèce protégée

Il faut savoir que les chauve-souris sont des animaux en voie de disparition. En France, il s’agit donc d’une espèce protégée. C’est l’arrêté du 23 avril 2007 qui fixe un certain nombre d’interdits. Cela signifie qu’il n’est pas possible de :

  • capturer une chauve-souris
  • tuer une chauve-souris
  • appliquer des insecticides sur les chauve-souris
  • perturber les chauve-souris à l’aide d’appareils ultrasons qui les empêche alors de pouvoir se déplacer correctement

Vous devrez donc seulement évacuer ces animaux de votre maison à l’aide de méthodes douces et non létales. 

Pourquoi les chauve-souris élisent domicile chez vous ?

Les chauve-souris étant des animaux nocturnes, elles cherchent refuge dans tous les recoins sombres de votre logement afin d’y passer leurs journées et ne sortir que la nuit en quête de nourriture. Il faut savoir que les chauve-souris hibernent. C’est pourquoi elles cherchent à tout prix un endroit pour se nicher et passer l’hiver au chaud et à l’abri de la lumière naturelle. Les combles seront des endroits parfaits pour élire domicile, de même que le derrière de vos volets !

Le reste de l’année, c’est-à-dire de mars à octobre, les chauve-souris commencent à sortir de leur cachette pour se nourrir notamment. Votre maison reste une véritable source qui regorge d’insectes en tout genre. 

Comment se matérialisent les nuisances des chauve-souris pour les habitants ?

Chauve-souris de face
Chauve-souris de face

Bien qu’une chauve-souris ne soit pas foncièrement méchante, il se peut, lorsque cette dernière se sent attaquée, qu’elle morde l’humain qui la menace. C’est pour cette raison qu’il est fortement recommandé de ne pas tenter de s’approcher d’une chauve-souris ou bien de la capturer et encore moins à main nue, et ce, même si cette dernière est blessée. 

En effet, les morsures de chauve-souris peuvent être dangereuses et transmettre la rage. Ce genre de situation reste toutefois extrêmement rare et très peu de cas sont recensés. Il s’agit là du cas de figure le plus grave que peut entraîner l’invasion de chauve-souris.

D’autres nuisances peuvent également provenir de la présence de chauve-souris. Parmi elles, il est possible de citer :

  • les pollutions sonores : les chauve-souris vivant principalement la nuit, elles peuvent entraîner quelques désagréments au niveau auditif avec des grincements ou encore des frottements lorsqu’elles sortent de leur cachette mais aussi les cris qu’elles émettent qui leur permettent de communiquer entre elles. 
  • la projection d’excréments entraîne la salissure des locaux mais il est également possible que ces derniers soient porteurs de certaines maladies à l’instar de la fièvre hémorragique par exemple. Il est conseillé de nettoyer fréquemment ces résidus et de passer les surfaces au détergent pour éliminer toutes bactéries.
  • les odeurs d’urines et d’excréments sont également désagréables pour les occupants des lieux. 

Pour lutter contre les mauvaises odeurs liées à ces déjections, il est possible d’employer des solutions naturelles telles que :

  • les huiles essentielles de citron
  • les huiles essentielles d’eucalyptus 
  • la poudre de bicarbonate de sodium
  • le vinaigre blanc

Il faut savoir que les excréments de chauve-souris n’entraînent pas seulement des inconvénients. En effet, il est possible de les récupérer afin de servir comme engrais. Plus connu sous le nom de guano, il s’agit d’un fertilisant totalement naturel et bio

Quelles sont les solutions pour déloger les chauve-souris ?

Les chauve-souris étant protégées, il n’est pas possible de les éradiquer. Il faudra donc seulement employer des manières permettant de les chasser de chez vous sans tuer l’animal. Il est également possible d’employer certaines méthodes pour éviter que les chauve-souris parties ne prennent à nouveau place dans votre logement. Pour ce faire, il est possible de mettre en place quelques solutions simples.

Le nichoir à chauve-souris est une première technique qui permet de maintenir ces petits mammifères éloignés de votre maison. Il suffit de le positionner à un endroit stratégique et suffisamment éloigné du logement. Cela permet d’offrir un abri à ces petits animaux qui ont tout de même un rôle prépondérant dans la chaîne alimentaire. Les chauve-souris ne s’installeront plus dans votre maison, cela vous évite de les chasser et vous permet aussi de réguler la prolifération d’insectes aux alentours de votre maison. 

Sachez qu’il vous est possible de vous procurer des exemplaires de nichoirs à chauve-souris ! Voici quelques produits que nous vous recommandons :

Il vous est aussi possible de :

  • pulvériser un répulsif à chien ou chat au niveau des cachettes qu’utilisaient les chauve-souris afin de les tenir éloignées.
  • mettre en place des soucoupes d’huiles essentielles d’eucalyptus ou d’huiles essentielles composées essentiellement à base de menthol comme l’huile essentielle de menthe par exemple. Ce sont toutes deux des odeurs qui ne sont pas tolérées par les chauve-souris et qui les font donc fuir. 
  • imbiber de la naphtaline sur un morceau de tissu au niveau des endroits préférés des chauve-souris. Cette odeur repousse également ces primates nocturnes.

 

De la même façon, afin de les empêcher de venir de nouveau se loger dans votre habitat, voici quelques conseils :

  • installer des grilles fines ou des filets anti-oiseaux au niveau des refuges préférés des chauve-souris comme dans les caches moineaux par exemple.
  • mettre en place un éclairage dans les zones sombres des combles par exemple, espace propice à l’installation de chauve-souris. Préférez des ampoules LED pour réduire la consommation énergétique. 
  • condamner les éventuels trous ou accès pour que les chauve-souris ne puissent pas s’y cacher. Sachez qu’il existe des sociétés spécialisées dans ce domaine. Il vous suffit de faire appel à ces dernières afin de confier cette tâche à des professionnels expérimentés. 
  • aménager vos combles peut aussi permettre d’éviter l’invasion de chauve-souris. Créer des ouvertures et mettre des fenêtres ou des velux sert à favoriser l’apport de lumière naturelle et donc, limiter l’entrée de chauve-souris.

Professionnel et SOS Chauves-Souris

Lorsque l’infestation est trop importante pour vous en occuper vous-même, que vous ne souhaitez pas le faire ou bien que les solutions citées précédemment ne sont pas assez efficaces, il vous faudra faire appel à un professionnel.

Celui-ci s’occupera alors de déloger les chauve-souris de votre logement et de les tenir éloignés de l’habitation. Comme dit précédemment, ces animaux faisant partie des espèces protégées, les professionnels n’ont pas le droit non plus de les exterminer. Ces derniers sont en mesure de réaliser une décontamination parasitaire lorsque les locaux sont grandement infestés par les excréments de chauve-souris notamment. Cela permet alors d’éviter des risques sanitaires et hygiéniques pouvant s’y rapporter.

Pour plus d’informations à ce sujet, il vous est possible de prendre contact avec le réseau national SOS chauve-souris qui sera en mesure de répondre à toutes vos interrogations.

Nos autres guides sur les nuisibles