Comment savoir si des poêles et casseroles sont à induction et comment les choisir ?

Un projet de rénovation de cuisine, avec des plaques à induction ou une cuisinière à induction, ou vous avez rénové votre cuisine. Heureux de cette nouvelle technologie aussi pratique que rapide. Avant de renouveler intégralement votre batterie de cuisine, procédez à une vérification. Vos casseroles et poêles sont peut-être à induction sans que vous ne le sachiez. Dans ce guide, nous vous expliquons comment reconnaître des ustensiles de cuisine à induction, tout en vous donnant des informations et des conseils utiles. L’induction n’aura plus de secret pour vous !

Les principes de fonctionnement de l’induction 

Plaque à induction
Plaque à induction

Les plaques à induction sont de plus en plus utilisées en France en raison de leur rapidité, de leur simplicité d’utilisation et de leur fonctionnement sécurisé. L’induction fonctionne grâce à un électroaimant composé de bobines de fils de cuivre qui produisent un champ magnétique quand les plaques sont allumées. Une casserole ou une poêle en métal magnétique, composée d’électrons libres, réagit au champ magnétique car le métal est conducteur d’électricité. Le contact entre l’aimant et le métal de l’ustensile induit un courant électrique qui produit de la chaleur.

La plaque à induction ne chauffe pas si elle n’est pas en contact avec une casserole ou une poêle en métal magnétique. En effet, comme elle est en verre, elle n’est pas composée d’électrons libres et ne conduit donc pas le courant. Même si vous allumez la plaque, celle-ci reste froide, ce qui assure une utilisation sécurisée. Vous ne craindrez plus que votre enfant ne se brûle ou que votre chat ne saute sur des plaques brûlantes ! Toutefois, évitez de toucher les plaques immédiatement après avoir enlevé la casserole. La plaque peut mettre quelques secondes voire minutes avant de redescendre totalement en température.

Les plaques à induction sont munies d’écrans tactiles vous permettant de les allumer et de régler la température. La plupart ont des systèmes de sécurité, comme un bouton de verrouillage/déverrouillage et un indicateur de chaleur s’affichant si la plaque est encore chaude après avoir retiré le récipient en métal. Certaines plaques s’éteignent même automatiquement dès que vous enlevez celui-ci.

Contrairement aux autres types de plaques électriques, les plaques à induction chauffent très rapidement et offrent un gain de temps considérable. Elles sont puissantes, pouvant aller jusqu’à 5.000 W sur un grand foyer et 1.500 W sur une petite zone de chauffe. 

Méthodes pour vérifier que mes casseroles et poêles sont à induction 

Mais alors, comment savoir si mes casseroles et poêles sont compatibles avec l’induction ? Les ustensiles de cuisine pouvant être coûteux, il serait dommage de renouveler ceux-ci sans vérifier au préalable leur compatibilité avec vos nouvelles plaques à induction. Voici quelques méthodes de vérification. 

Connaître le matériau des casseroles et poêles 

Tous les métaux ne sont pas compatibles avec des plaques à induction. Seuls les aciers ferromagnétiques fonctionnent, c’est-à-dire le fer, le cobalt, le nickel et les aciers alliés contenant du fer, comme la fonte

En revanche, les métaux suivants sont à éviter

  • Le cuivre 
  • L’aluminium 
  • La céramique
  • La terre cuite 

Regarder les indications sous mes casseroles et poêles 

Sous les poêles ou casseroles est parfois marqué la compatibilité
Sous les poêles ou casseroles est parfois marqué la compatibilité

Sous vos poêles et casseroles, vous pouvez trouver le symbole de l’induction en forme de ressort.

Par ailleurs, certains ustensiles de cuisine indiquent de toutes lettres qu’ils sont compatibles avec l’induction : “Tous feux dont induction”. Vous n’aurez alors plus de doute ! 

Le test de l’aimant 

Le test de l’aimant est un moyen relativement fiable permettant de savoir si vos casseroles et poêles sont compatibles induction. Il suffit d’approcher un aimant du fond du récipient. S’il est attiré par votre poêle ou votre casserole et reste accroché, cela signifie que votre récipient est compatible avec une plaque à induction. 

Allumer la plaque à induction 

Vous pouvez aussi tout simplement poser votre poêle ou votre casserole sur la plaque à induction et allumer cette dernière. Si l’appareil ne s’allume pas et qu’un symbole en forme de “U” s’affiche sur le panneau de commande, cela signifie que la plaque ne reconnaît pas l’ustensile, qui n’est donc pas à induction.

Si ces différentes méthodes ne fonctionnent pas, il faut alors renouveler votre batterie de cuisine. 

Avantages et inconvénients de l’induction

L’induction offre de nombreux avantages, comme en témoigne le nombre croissant de foyers qui choisissent cette solution. Voici les atouts de cette technologie : 

  • Performance et efficacité ; 
  • Rapidité de chauffe : la plaque à induction chauffe presque instantanément ; 
  • Temps de cuisson très rapide ; 
  • Pas de déperdition d’énergie ; 
  • Réduction de la consommation d’électricité d’environ 15 % ; 
  • Réglage précis de la température ;
  • Grande sécurité : la plaque à induction ne chauffe que lorsqu’une casserole ou une poêle en métal magnétique sont posées dessus. Dans le cas contraire, elle n’émet aucune chaleur, même allumée ; 
  • Facilité de nettoyage : comme l’induction ne fait chauffer que la casserole ou la poêle, il est facile de nettoyer autour de la zone de chauffe sans vous brûler ; 
  • Qualité de la cuisson ; 
  • Les casseroles et poêles à induction fonctionnent avec toutes les plaques de cuisson (vitrocéramique, électricité, gaz). 

 

Malgré tous ces atouts, l’induction présente aussi des inconvénients

  • Elle n’est pas compatible avec tous les ustensiles, nécessitant parfois l’achat de nouvelles casseroles et poêles ; 
  • Le nettoyage peut manquer de simplicité ;
  • Les plaques à induction sont onéreuses. 

Que se passe-t-il si j’utilise des casseroles et poêles incompatibles avec l’induction ? 

Si vous utilisez des poêles et casseroles non compatibles sur des plaques à induction, celles-ci ne fonctionneront pas. En effet, elles ne se mettent en marche qu’au contact d’ustensiles en métal magnétique. Il n’y a donc pas de risques à proprement parler mais vous ne pourrez simplement pas cuisiner ! 

Les critères des bonnes poêles et casseroles à induction

En cas d’achat d’une nouvelle batterie de cuisine, veillez à choisir des ustensiles de qualité plutôt que les premiers prix. De plus, même si vos casseroles et poêles réussissent les tests évoqués ci-dessus, il faut vous assurer que les caractéristiques de ces dernières sont favorables à un bon fonctionnement sur des plaques à induction. 

La forme des ustensiles 

Le fond de vos poêles et casseroles doit être plat, afin que ces dernières soient totalement en contact avec la plaque à induction. Sinon, elles fonctionneront mal ou ne fonctionneront pas du tout. Dans ce cas, il faut les changer. 

La qualité du récipient 

La qualité du récipient est très importante pour un fonctionnement durable et efficace. Privilégiez des casseroles et des poêles à induction à fond épais afin de prévenir toute déformation et de favoriser une cuisson rapide et parfaitement contrôlée. 

Optez pour des ustensiles robustes, quitte à ce qu’ils soient un peu lourds, car cela assure leur longévité et la qualité de la cuisson. Un revêtement anti adhérent est indispensable à la bonne cuisson de votre nourriture. 

Le diamètre des poêles et casseroles à induction 

Sur vos plaques à induction, des cercles de différentes tailles délimitent des zones de chauffe et indiquent la taille minimale de l’ustensile à utiliser. Il faut que le diamètre de vos poêles et casseroles corresponde à peu près à celui de ces cercles. Vous pouvez utiliser des ustensiles plus petits que la zone délimitée mais ils ne doivent pas faire moins de 12 % de la taille du cercle.

Voici les diamètres minimums nécessaires au bon fonctionnement de vos poêles et casseroles à induction : 

Diamètre du cercle 

Diamètre minimal de la casserole/poêle à induction 

14,5 cm

12 cm minimum 

18 cm

14,5 cm minimum 

21 cm 

18 cm minimum 

Souvent, votre plaque à induction comporte un double cercle. Le grand cercle extérieur peut contenir une poêle, un wok ou une cocotte-minute tandis que le cercle inférieur peut accueillir une petite casserole ou une cafetière italienne.  

Que faire si mes casseroles et poêles ne sont pas à induction ? 

Si vos casseroles et poêles ne sont pas à induction, il faut vous en séparer ou trouver une solution alternative. 

Acheter une nouvelle batterie de cuisine 

La solution la plus simple consiste à acheter des casseroles et poêles à induction. Si l’aspect financier vous inquiète, vous pouvez procéder petit à petit en achetant vos ustensiles au fur et à mesure.

Nous vous recommandons de choisir les meilleures poêles et casseroles, solides et performantes, qui seront peut-être un peu coûteuses mais qui dureront longtemps tout en assurant une bonne cuisson des aliments. Assurez-vous que le revêtement soit antiadhésif pour que la nourriture n’accroche pas. 

Investir dans un adaptateur de plaque à induction 

Vous souhaitez garder vos poêles et casseroles non compatibles avec l’induction ? L’adaptateur de plaque à induction est la solution ! Se déclinant en plusieurs tailles, il est composé d’un corps plat et circulaire en acier et d’une poignée. Il faut le positionner sur la plaque à induction avant de poser votre ustensile dessus. L’adaptateur induction fait ainsi le lien entre la plaque et le récipient.

Cette solution peu coûteuse vous évite de racheter tous vos ustensiles. Toutefois, elle diminue les avantages des plaques à induction car la puissance est moins forte et la cuisson moins rapide. Cela peut représenter une solution de transition mais plus écologique que de changer tous ses ustensibles. Veillez à choisir une bonne taille d’adaptateur.

Ne pas jeter les anciennes poêles et casseroles 

Vous devrez sans doute vous débarrasser de vos anciens ustensiles non compatibles avec l’induction. Il serait toutefois dommage de les jeter alors qu’ils peuvent servir à d’autres personnes. Aujourd’hui, la récup’ est à la mode et vous offre diverses possibilités. Vous pouvez revendre vos poêles et casseroles, par exemple sur Le Bon Coin ou sur d’autres sites de vente d’objets d’occasion. Il est également possible de participer à un vide-grenier… et même d’en organiser un avec vos proches. Ce genre d’évènement a de plus en plus de succès. De plus, cela vous permet de gagner un peu d’argent pour compenser l’achat d’une nouvelle batterie de cuisine.

Vous pouvez aussi faire don de vos anciennes poêles et casseroles, que ce soit à une connaissance ou à une association. Renseignez-vous autour de vous pour savoir si des personnes seraient intéressées. Il existe aussi des sites Internet de don et de récupération d’objets très sympathiques. 

Où trouver des casseroles et poêles à induction ? 

Tefal, reconnu pour la qualité de ses produits
Tefal, reconnu pour la qualité de ses produits

Avant tout, nous vous recommandons d’acheter des casseroles et poêles de marque, avec des éléments de qualité tel du téflon, permettant des cuissons plus réussies et limitant les risques que la nourriture n’accroche au fond. Pour acheter vos casseroles et poêles à induction, vous avez l’embarras du choix : 

  • Sur des sites de vente en ligne comme Amazon et CDiscount
  • Sur les sites Internet de Darty et La Fnac, qui livrent aussi à domicile ; L’on retrouve un bien choix plus vaste sur internet, et souvent de meilleurs prix pour des batteries de casseroles ou de poêles !
  • Dans l’hypermarché le plus proche. 
  • Vous trouverez des batteries de cuisine d’occasion sur des sites comme Le Bon Coin, moins onéreux que les grandes enseignes mais, étant déjà utilisées, elles risquent d’avoir une durée de vie limitée;  

Casseroles et poêles à induction : comment les entretenir 

Les casseroles et poêles à induction représentent un certain coût. Il est donc important d’en prendre soin. Voici nos conseils pour l’entretien de casseroles et poêles à induction : 

  • Laver les casseroles et poêles à induction avec de l’eau, un peu de liquide vaisselle et une éponge douce ;
  • Si des taches persistent, faire tremper l’ustensile pendant 30 minutes ou bien utiliser du vinaigre blanc ; 
  • Éviter les produits irritants ;
  • Éviter de les frotter avec le côté vert de l’éponge ou avec une éponge en métal ; 
  • Les essuyer avec un torchon propre ; 
  • Les ranger dans un placard sec et propre, de préférence en séparant les différents ustensiles avec des chiffons ou de l’essuie-tout pour éviter qu’ils ne se rayent. 

Nos autres guides sur les appareils de cuisson