Meilleurs poêles à accumulation

Un poêle à accumulation  permet de chauffer longtemps après l’extinction du feu. Il fonctionne de la même manière qu’un poêle à bois, cependant possède des caractéristiques particulières que vous pourrez découvrir dans cette liste des meilleurs poêles à accumulation.

Comparatif technique

  Poêle à bois Rossella R1  La Nordica Poêle à bois avec four Zvezda Poêle à bois indépendant La Nordica Dorella L8 Poêle à bois en faïence Sara Cappuccino de HAAS + SOHN Poêle à bois en tôle mixte WOLFPACK Poêle à bois en faïence avec four Gaia forno
Image Poêle à bois Rossella R1  La Nordica Poêle à bois avec four Zvezda Poêle à bois indépendant La Nordica Dorella L8 Poele a bois en faience Sara Cappuccino de HAAS SOHN Poêle à bois en tôle mixte WOLFPACK Poêle à bois en faïence avec four Gaia forno
Prix - - - - - -
Puissance thermique 8,5 kW 10 kW 6,5 kW 6 kW 14 kW 6 kW
Volume de chauffage 252 m³ 250 m³ 186 m³ 113 m³ 350 m³ 150 m³
Rendement 79,5% 73% 80,2% 82%
Fonctionnalité Chauffage d’appoint, chauffage central
Consommation 2,5 kg/h 2 kg/h 1,8 kg/h 1,7 kg/h
Matériau fonte, pierre ollaire, verre céramique acier laminé à froid, fonte, verre fonte, verre, céramique acier, verre, faïence acier, fonte fonte, verre, faïence
Poids 155 kg 100 kg 120 kg 91 Kg   18,6 kg 186 kg
- - - - - -


Poêle à bois Rossella R1  La Nordica

1/3

Poêle à bois Rossella R1 La Nordica n1

2/3

Poêle à bois Rossella R1 La Nordica n2

3/3

Poêle à bois Rossella R1 La Nordica n3

Avantages :

  • Design personnalisé
  • Compatible avec les exigences BBC
  • Durable
  • Capacité de chauffage élevée
  • Accumulation de chaleur
  • Espace pour le stockage du bois
  • Configuration multiple du conduit de fumée
  • Possibilité de contrôler la combustion

Inconvénients :

  • Consommation de bois relativement élevée

Caractéristiques :

  • Puissance thermique : 8,5 Kw
  • Volume de chauffage : 252 m³
  • Rendement : 79,5%
  • Consommation : 2,5 kg/h
  • Matériaux : fonte, pierre ollaire, verre céramique
  • Poids : 155 Kg

 

Le style singulier de ce poêle, inspiré de l’Art déco, ramène la nature au centre de votre intérieur. Contrairement à l’agitation de la production industrielle, le design individuel de ce poêle vous offre un modèle unique. Le corps de chauffe ou cadre, le socle avec ses quatre pieds incurvés, la porte et la tête sont en fonte et recouverts d’une peinture noire haute température.Des plaques en pierre ollaire sont placées de chaque côté du poêle. La pierre ollaire ou stéatite, connue pour ses propriétés d’accumulation de chaleur, se retrouve également en haut de la face avant du poêle, à l’endroit où se trouve la vitre. La grande vitre en céramique résistante à 750° offre en permanence une excellente vue sur le jeu des flammes.

La convection naturelle dont bénéficie ce poêle à bois chauffe uniformément la pièce. Disposant d’une puissance nominale de 8,5 kW, il peut chauffer une surface comprise entre 80 et 150 m². Sa consommation de bûches, 2,5 kg/h, est supérieure à la moyenne des poêles à bois classiques. Cependant, son revêtement en stéatite permet de chauffer la pièce pendant longtemps après l’arrêt du feu. En outre, il a un rendement de 79,5 %, ce qui le rend adapté aux maisons isolées et modernes.On remarquera que le poêle répond aux exigences des bâtiments basse consommation (BBC) grâce aux nombreuses possibilités de raccordement offertes, au diamètre standard de sortie des fumées de 130 mm et grâce à ses entrées d’air primaire et secondaire.Il dispose d’un tiroir à bois amovible pour faire du stock et d’un bac à cendres.

 


 Poêle à bois avec four Zvezda

1/3

Poêle à bois avec four Zvezda n1

2/3

Poêle à bois avec four Zvezda n2

3/3

Poêle à bois avec four Zvezda n3

Avantages :

  • Chauffe bien et longtemps
  • Ne consomme pas beaucoup
  • Utilisations multiples
  • Accepte deux combustibles
  • Économique
  • Écologique
  • Espace pour le stockage et le séchage des bûches
  • Possibilité de réguler les flammes

Inconvénients :

  • Prévoir des verres de rechange, car les anciens deviennent noirs avec le temps

Caractéristiques :

  • Puissance thermique : 10 Kw
  • Volume de chauffage : 250 m³
  • Four inclus : Oui
  • Rendement : –
  • Combustible : bois et charbon
  • Consommation : –
  • Matériaux : acier laminé à froid, fonte, verre
  • Poids : 100 Kg

 La robustesse de ce poêle se reflète dans son design rustique. Le fonctionnement du poêle est également assuré par une alimentation mixte en bois et en charbon de bois. L’alimentation en bois est toutefois la solution la plus économique et la plus écologique. Les bûches de 25 cm de long sont les plus adaptées pour une combustion lente et prolongée.Dans la partie supérieure, on voit l’emplacement pour le raccordement à une cheminée d’au moins 14 cm. Un raccordement électrique n’est pas nécessaire, car les bûches sont placées manuellement dans la chambre de combustion. La chaleur est donc distribuée par convection naturelle, à moins que vous n’ajoutiez un ventilateur de poêle à bois. Le poêle est équipé d’un clapet de fumée qui vous permet de régler l’intensité des flammes. La puissance de chauffage de 10 KW est suffisante pour chauffer un appartement français d’une superficie de 100 m². Ce poêle à bois avec four vous permet de vous chauffer et de cuisiner en même temps. Il peut être utilisé comme poêle bouilleur s’il est raccordé à un circuit d’eau. Sa fonctionnalité en tant que poêle à accumulation résulte de la nature de la chambre de combustion. La chambre de combustion est revêtue de briques réfractaires, ce qui permet d’accumuler la chaleur et de la diffuser sur une plus longue période. Au-dessus de la chambre de combustion se trouve un tiroir de réserve dans lequel le bois humide peut être stocké et séché. Les vitres du poêle et de la chambre de combustion sont en verre céramique résistant à la chaleur.


Poêle à bois indépendant La Nordica Dorella L8

1/3

Poêle à bois indépendant La Nordica Dorella L8 n1

2/3

Poêle à bois indépendant La Nordica Dorella L8 n2

3/3

Poêle à bois indépendant La Nordica Dorella L8 n3

Avantages :

  • Puissant
  • Finition durable
  • Grand volume de chauffage
  • Excellente inertie
  • Stockage de la chaleur
  • Respectueux de l’environnement
  • Indépendant de l’électricité

Inconvénients :

  • Consommation de bois plutôt élevée

Caractéristiques :

  • Puissance thermique : 6.5 Kw
  • Volume de chauffe : 186 m³
  • Rendement : 73%.
  • Combustible : Bois
  • Matériaux : fonte, verre, céramique
  • Consommation : 2 kg/h
  • Poids : 102 kg
  • Couleur : noir cappuccino, noir bordeaux

 Ce poêle à bois en noir cappuccino a un petit côté vintage. Il dispose de deux compartiments, l’un pour la chambre de combustion, visible à travers la vitre, et l’autre, étanche à l’air, pour stocker le bois sec. L’accumulation de chaleur de ce poêle est assurée par son revêtement extérieur en stéatite. La stéatite ou pierre ollaire est connue pour sa capacité à emmagasiner la chaleur. La consommation est de l’ordre de 2 kg/h. La chambre de combustion est visible à travers une vitre qui résiste à des températures allant jusqu’à 750 °C. Son volume de chauffage est de 186 m³, ce qui correspond à celui d’un appartement de 5 pièces. La puissance de chauffage est de 6500 W pour un rendement de 73 %. Une cheminée de 12 cm peut être raccordée via le tuyau d’évacuation des fumées situé à la tête du poêle. Le poêle n’est pas raccordé au réseau électrique et la chaleur est diffusée par rayonnement. Grâce à l’habillage en pierre ollaire, l’effet de chaleur se fait encore sentir longtemps après que les bûches ont été consommées. Ce poêle à accumulation convient comme chauffage central pour les petits appartements. Sa capacité d’accumulation peut être renforcée par la construction d’un mur en pierre, ce qui permet de conserver la chaleur beaucoup plus longtemps.

 


Poêle à bois en faïence Sara Cappuccino de HAAS + SOHN

1/2

Poêle à bois en faïence Sara Cappuccino de HAAS + SOHN n1

2/2

Poêle à bois en faïence Sara Cappuccino de HAAS + SOHN n2

Avantages :

  • Efficacité énergétique
  • Excellente inertie
  • Restitution de la chaleur
  • Écologique
  • Économique
  • Design
  • Robuste
  • Alimentation en combustible mixte

Inconvénients :

  • Espace de stockage du bois ouvert, pas de design

Caractéristiques :

  • Puissance thermique : 6 Kw
  • Volume de chauffage : 113 m³
  • Rendement : 80,2%.
  • Consommation : 1,8 kg/h
  • Matériaux : acier, verre, faïence
  • Poids : 91 kg

 

Le poêle en faïence Sara se révèle être un chauffage respectueux de l’environnement. Son rendement de 80,2% et sa faible consommation de bois attestent de sa classe d’efficacité énergétique A+. Il a une puissance de chauffage de 6 kW et peut ainsi chauffer une surface de 60 m² soit une maison de trois pièces.

Une touche de rusticité et de modernité ressort de son design. Le revêtement blanc du poêle s’harmonise avec les couleurs de votre mur à tel point qu’il ne fait qu’un. C’est un matériau très spécial, la faïence, qui confère au poêle ses propriétés de poêle à inertie capable de restituer l’énergie stockée pendant longtemps.L’avant du poêle comporte une grande zone de stockage des bûches qui atteint presque le sol, surmontée d’une grande fenêtre en verre de la cheminée, laquelle laisse une meilleure vue sur les bûches incandescentes.

La chaleur générée par les bûches dans la chambre de combustion est stockée par inertie dans le revêtement carrelé, qui permet ensuite une longue restitution de cette chaleur par convection naturelle. L’évacuation des fumées se fait par un raccord de cheminée d’un diamètre de 130 mm.

Le poêle à bois Sara nécessite une installation simple et une ventilation suffisante. Il peut être alimenté aussi bien en bois qu’en charbon et consomme 20% de combustible en moins qu’un poêle à bois traditionnel. La consommation de bois est de 1,8 kg par heure.


Poêle à bois en tôle mixte WOLFPACK

1/2

Poêle à bois en tôle mixte WOLFPACK n1

2/2

Poêle à bois en tôle mixte WOLFPACK n2

Avantages :

  • Efficace et peu encombrant
  • Chauffage rapide
  • Facile à utiliser
  • Multicombustible
  • Economique et écologique
  • Robuste
  • Excellent rapport prix/performance

Inconvénients :

  • Odeur indésirable lors de la première utilisation
  • Faible inertie thermique

Caractéristiques :

  • Puissance thermique : 14 Kw
  • Volume de chauffage : 250 m³
  • Rendement : –
  • Consommation : –
  • Matériaux : acier, fonte
  • Poids : 18 kg

 

Il s’agit d’un poêle multicombustible, solide et durable, dont le corps est recouvert d’une grille de sécurité métallique à l’aspect poli, lui conférant un aspect résolument contemporain. Ce poêle au design atypique s’adapte facilement aux formes des briques réfractaires qui peuvent l’entourer pour améliorer l’inertie thermique. Muni d’un revêtement en double tôle d’acier et de fonte, des matériaux hautement conducteurs, dont l’accumulation de chaleur est en revanche minimale. Avec une puissance thermique de 14 KW, il peut couvrir les besoins en chauffage d’une maison de 140 m².

Sa forme cylindrique et sa taille peu encombrante le rendent polyvalent et très pratique pour une éventuelle adaptation comme poêle à accumulation.L’alimentation en combustible se fait par le haut et l’évacuation des fumées est verticale. En bas se trouve une trappe qui sert de bac à cendres. Le dessus est doté d’un couvercle en acier qui convient parfaitement pour faire mijoter un plat.

Certains le préfèrent comme poêle d’atelier, ou encore poêle pour chauffer un studio, d’autres l’utilisent comme chauffage central. Son prix raisonnable en fait une alternative au coût exorbitant des poêles de masse traditionnels. Bien qu’il soit petit, ce poêle a les performances d’un poêle haut de gamme.

 


Poêle à bois en faïence avec four Gaia forno

Poêle à bois en faïence avec four Gaia forno n1

Avantages :

  • Économique
  • Stockage de la chaleur
  • Four pour mijoter
  • Design vintage
  • Double combustion
  • Respectueux de l’environnement
  • Contrôle de la température
  • Durable

Inconvénients :

  • Prix relativement élevé (possibilité de recevoir des primes de l’État)

 

Caractéristiques :

  • Puissance thermique : 6 Kw
  • Volume de chauffage : 150 m³.
  • Rendement : 82%
  • Consommation :1,7 kg/h
  • Matériaux : fonte, verre, faïence
  • Poids : 186 kg

Du haut de ses 1,3 mètre, Gaia Forno arbore un air vintage. La faible consommation de bois de 1,7 kg/h et le rendement de 82 % font du Gaia Forno un poêle à bois économique. Il fournit une puissance de 6 kW pour couvrir les besoins en chauffage d’un appartement T3 de 60 m². Son revêtement de couleur cappuccino s’intègre parfaitement dans une cuisine moderne en bois.

Outre son habillage en faïence très design, le Gaia Forno possède des propriétés d’accumulation de chaleur et une excellente répartition de la chaleur. Cela signifie que la température ambiante peut être maintenue longtemps après combustion des bûches.

Il est subdivisé en 3 compartiments. Le premier compartiment vitré dispose d’un four avec un thermomètre intégré pour faire mijoter les plats à la bonne température. Grâce à la vitre en céramique résistante à des températures allant jusqu’à 750 °, vous pouvez voir les bûches en train de brûler dans le second compartiment qui constitue le foyer. Le poêle à bois Gaia Forno est équipé d’une plaque de déviation qui permet d’augmenter la température de combustion. Le rendement élevé du poêle est dû au phénomène de la double combustion, ce qui réduit les émissions de CO et de CO2 du poêle et le rend donc plus écologique. Le raccordement au conduit de fumée se fait en haut par un tuyau de fumée de 120 mm de diamètre. Les cendres sont évacuées par le troisième compartiment situé sous la chambre de combustion.

S’appuyant sur la biomasse, il consomme moins de bois, est moins polluant pour l’environnement et présente un rendement élevé. Le poêle à accumulation Gaia Forno de la marque italienne LA NORDICA répond aux critères les plus importants qui en font un poêle économique et écologique, adapté au label BBC.

 

Qu’est-ce qu’un poêle à accumulation ?

Un poêle à accumulation est un type de chauffage au bois qui accumule la chaleur grâce à la couche réfractaire ( béton, briques, céramique ) qui entoure le poêle, puis la restitue lentement par rayonnement. Plus le revêtement réfractaire est épais, plus l’inertie du poêle est importante et donc la restitution de la chaleur dure longtemps.

Comment fonctionne un poêle à  accumulation ?

Un poêle à accumulation fonctionne selon le même principe qu’un poêle à bois traditionnel. Le foyer, l’endroit où les bûches sont brûlées, dégage des gaz et de la chaleur. Le poêle traditionnel se contente de chauffer la surface correspondante par convection naturelle et d’évacuer les gaz dans le conduit de fumée. Le poêle à accumulation, quant à lui, accumule la chaleur grâce à sa couche réfractaire et la restitue ensuite par rayonnement thermique. La chaleur dégagée par un poêle à accumulation est donc homogène et moins dépendante de l’apport de bûches. Les gaz présents dans la chambre de combustion d’un poêle à accumulation sont retenus par un système qui absorbe leurs chaleurs avant de les rejeter. Cette chaleur absorbée des gaz augmente la température de combustion permettant d’avoir un chauffage plus performant et  de surcroît une réduction de la consommation de bûches. De ce fait, le poêle à accumulation se révèle plus écologique et présente un meilleur rendement qu’un poêle à bois traditionnel.

Les différents types de poêle à accumulationIl existe deux types de poêles à accumulation : 

  • les poêles à accumulation de fabrication artisanale, qui sont plus chers et plus encombrant, ont une masse réfractaire plus important et sont souvent personnalisés, et 
  • les poêles à accumulation de fabrication industrielle, qui prennent moins de place, sont relativement chers et ont une masse réfractaire moins importante.

Par rapport au positionnement de la masse réfractaire, ces deux types de poêles à accumulation peuvent se présenter sous trois formes différentes, qui sont :

  • Poêle dont la masse réfractaire se trouve dans le foyer
  • Poêle dont le revêtement est réfractaire, par exemple de la faïence.
  • Une combinaison des deux, foyer et revêtement réfractaire.

Comment choisir son poêle à accumulation ?

 Le critère décisif pour le choix d’un poêle à accumulation est l’épaisseur de la masse réfractaire, suivi de la puissance nominale, du design, du rendemente et de la chambre de combustion.

 

  • Épaisseur de la masse réfractaire :Elle détermine l’autonomie de votre poêle, c’est-à-dire sa capacité à emmagasiner de la chaleur. Plus elle est grande, mieux c’est. Toutefois, le matériau dont est faite la masse réfractaire est tout aussi important. Un poêle en briques pour un poêle à accumulation artisanal emmagasine plus de chaleur qu’un poêle avec un revêtement en fonte. Pour un poêle à accumulation industriel, la céramique est plus appropriée pour stocker et diffuser la chaleur.
  • Puissance nominale : La puissance, exprimée en Watt(W), est choisie en fonction de la surface à chauffer et de l’isolation thermique. Contrairement au poêle à bois classique, le poêle à accumulation ne présente aucun risque de surchauffe. Il convient donc aussi bien pour chauffer une pièce que toute la maison. Vous pouvez donc opter pour un poêle plus puissant et l’adapter à vos besoins. Néanmoins, le principe de base pour le choix d’un poêle à accumulation est le suivant : 1 W correspond à 100 m².
  • Design : Le style du poêle à accumulation va du vintage à l’art déco et au moderne. On trouve également des influences nordiques. Le design de l’habillage joue également un rôle. Il existe des poêles en marbre, des poêles en briques, des poêles en fonte et des poêles en faïence. L’important est de choisir un poêle qui s’accorde avec votre thème de décoration.
  • Rendement : C’est la capacité de votre poêle à produire de la chaleur avec moins de combustible. Plus le rendement est élevé, plus votre poêle est économique.
  • Chambre de combustion : Le meilleur poêle à accumulation possède une chambre de combustion avec un système de double combustion qui capte les 76% de chaleur générés par les gaz de combustion. Certaines chambres de combustion sont dotées d’un revêtement réfractaire, ce qui augmente le rendement. Une chambre de combustion dotée d’un système à double combustion est la garantie d’un poêle performant, écologique et économique.

 

FAQs

Quelle est la différence entre un poêle à bois et un poêle à accumulation ?

La différence réside dans la masse réfractaire, qui est beaucoup plus importante dans un poêle de masse que dans un poêle à accumulation. Le mode de diffusion de la chaleur diffère également entre un poêle à accumulation et un poêle de masse. Le poêle de masse diffuse la chaleur par rayonnement et a une portée beaucoup plus grande que le poêle à accumulation, qui diffuse la chaleur par convection et rayonnement.

Où placer un poêle à  accumulation ?

Le poêle à accumulation peut être placé au milieu ou à l’angle d’un mur du salon ou de la cuisine. Ces endroits sont des pièces centrales qui diffusent la chaleur dans toute l’habitation. En tant que chauffage d’appoint, un poêle à accumulation peut être placé dans le coin d’un mur de la pièce à chauffer. Pour un chauffage optimal, il est important de placer votre poêle à accumulation en fonction de la direction du flux d’air dans votre maison. En règle générale, la direction du flux d’air est indiquée par votre maître d’ouvrage. L’installation d’un poêle à accumulation est soumise à certaines règles. Ainsi, il doit être réalisé dans les règles de l’art par un professionnel certifié RGE. Le prix de l’installation d’un poêle à accumulation par un professionnel se situe entre 500 et 1000 €.

Quel est le prix d’un poêle à accumulation ?

Le prix d’un poêle à accumulation se situe entre 700 et 2000 € pour les modèles d’entrée et de milieu de gamme. Les modèles haut de gamme se situent entre 4000 et 10000 €.

Le poêle à accumulation est-il éligible aux aides financières ?

Oui, le poêle à accumulation est un poêle à bois éligible aux aides financières. vous pouvez recevoir entre 1 000 et 30 000 € d’aides pour l’achat d’un poêle à accumulation. Les différentes aides sont : 

  • La prime énergie ou la prime Effy, vous pouvez recevoir un montant de plusieurs centaines d’euros. Cette prime est cumulable avec d’autres primes.
  • La TVA de 5,5%, qui est déduite de votre facture.
  • L’éco-PTZ, qui peut aller jusqu’à 3 000 €.
  • MaPrimeRénov‘, en fonction de vos revenus, vous pouvez recevoir jusqu’à 2 500 €.

A noter que vous devez passer par un professionnel certifié RGE pour l’installation de votre poêle afin de bénéficier de ces aides. Et à condition d’être un propriétaire occupant.

+ de guides sur les chauffages