Les meilleurs livres sur Hitler

Adolf Hitler est l’homme qui est à l’origine du nazisme. Une idéologie fondée sur la  didacture, le racisme, la xénophobie et l’antisémite.

Comparatif technique

  Hitler Adolf Hitler,la séduction du diable Hitler-Vérités et Légendes Hitler de Peter Longerich Les cent derniers jours d’Hitler J’étais le pilote d’Hitler La Goûteuse d’Hitler Le père d’Hitler Dans la tanière du loup-Les confessions de la secrétaire de Hitler
Image Hitler Adolf Hitlerla seduction du diable Hitler Vérités et Légendes Hitler de Peter Longerich Les cent derniers jours dHitler Jétais le pilote dHitler La Goûteuse dHitler Le père dHitler Dans la tanière du loup Les confessions de la secrétaire de Hitler
Prix 29,00  € 8,70  € 13,00  € 17,00  € 4,99  € 22,00  € 22,00  € - 10,50  €
Format Format Kindle Relié Broché Format Kindle Broché Poche Format Kindle Broché Format Kindle Broché Poche Format Kindle Broché Poche Broché Format Kindle Livre audio Broché Poche Format Kindle Broché Broché Poche
Auteur Ian Kershaw   Pierre-Emmanuel Dauzat  Laurence Rees   Claude Quétel   Peter Longerich   Jean Lopez  Hans Baur   Claude Quétel  Rosella Postorino   Roman Sandgruber  Traudl Junge   Melissa Müller   Janine Bourlois  
Nombre de pages 1200 pages 576 pages 264 pages 1440 pages 240 pages 416 pages 384 pages 400 pages 307 pages
Date  de  publication 15 janvier 2020 8 octobre 2014 31 mars 2022 18 avril 2019 28 octobre 2021 30 janvier 2020 3 juin 2020 10 mars 2022 7 janvier 2021
Résumé Un livre  qui présente  la personnalité et le leadership d’Adolph Hitler.   Un ouvrage riche en référence  historique et bibliographique.  Une biographie complète qui répond à toutes les questions sur Hitler.   La situation économique, politique et sociale de l’Allemagne d’après- guerre.  Comment s’est déroulée la chute du nazisme ?  Les témoignages du pilote personnel d’Adolph Hitler. Un roman qui résume la vie de l’Allemagne des années 1939 à 1945.    Une biographie d’  Alois Hitler, le père d’Adolph Hitler.   La secrétaire d’Adolph Hitler nous raconte son vécu. 
-


Hitler : un livre passionnant

Caractéristiques :

  • Auteur : Ian Kershaw, Pierre-Emmanuel Dauzat
  • 1200 pages
  • Dimensions : 15.5 x 4.2 x 24.7 cm
  • Poids : 1.3 kg
  • ISBN-10 ‏: 2081507684
  • ISBN-13 :‎ ‎978-2081507685
  • Éditeur ‏:‎‎‎‎ ‎FLAMMARION; Illustrated édition (15 janvier 2020)

« Comment Hitler a-t-il été possible ? Comment un désaxé aussi bizarre a-t-il pu prendre le pouvoir en Allemagne, pays moderne, complexe, développé et culturellement avancé ? Comment a-t-il pu, à partir de 1933, s’imposer à des cercles habitués à diriger, bien éloignés des brutes nazies ? Comment a-t-il réussi à entraîner l’Allemagne dans le pari catastrophique visant à établir la domination de son pays en Europe, avec, en son coeur, un programme génocidaire terrible et sans précédent ? La réponse à ces questions, je ne l’ai trouvée qu’en partie dans la personnalité de l’étrange individu qui présida aux destinées de l’Allemagne au cours de douze longues années. Hitler, ceux qui l’admiraient comme ceux qui le dénigraient en convenaient, était une personnalité extraordinaire. Il avait de grands talents de démagogue ainsi qu’un oeil sûr, qui lui permettaient d’exploiter impeccablement la faiblesse de ses adversaires. On peut l’affirmer avec certitude : sans Hitler, l’histoire eût été différente. Cela donne à penser que la clé de l’énigme est à chercher moins dans la personnalité de Hitler que dans les changements vécus par la société allemande elle-même, traumatisée par une guerre perdue, l’instabilité politique, la misère économique et une crise culturelle. A toute autre époque, Hitler serait certainement resté un néant ». Ian Kershaw.

Notre avis :

Loin d’être une biographie ordinaire, ce livre est bien écrit et se lit très facilement. L’auteur ne se contente pas de relater les faits, mais propose des interprétations pertinentes. L’ouvrage permet au lecteur d’en apprendre plus sur la personnalité d’Hitler et son leadership. Notez que le livre n’est pas réservé aux historiens. Avec 1200 pages à feuilleter, le contenu est complet. Aucune faute au niveau de la traduction n’est aperçue dans ce livre. 

 

L’auteur

Ian Kershaw est un auteur et historien britannique dont les œuvres parlent essentiellement d’Adolf Hitler et du nazisme. L’auteur a enseigné l’histoire à l’Université de la Ruhr, Nottingham et Sheffield.   


Adolf Hitler,la séduction du diable : facile à comprendre

Caractéristiques :

  • Auteur : Laurence Rees  
  • 576 pages
  • Dimensions : 11 x 2.5 x 17.8 cm
  • Poids : 300 g
  • ISBN-10 ‏: 2253099732
  • ISBN-13 :‎ ‎978-2253099734
  • Éditeur ‏:‎‎‎‎ ‎Le Livre de Poche (8 octobre 2014)

Comment Adolf Hitler, un homme insignifiant en privé, a-t-il réussi à séduire des millions de gens et à recevoir le soutien de tout un peuple ? Les historiens s’accordent pour dire que les conditions de vie difficiles des Allemands, au lendemain de la Première Guerre mondiale, ne peuvent tout expliquer. Selon Laurence Rees, la réponse est à chercher du côté de la personnalité d’Hitler, et plus précisément de son « charisme ». Dans cette biographie passionnante, qui s’appuie sur des témoignages et des documents inédits, l’auteur offre un éclairage nouveau pour comprendre l’ascension sans précédent de l’un des plus grands dictateurs de l’histoire.

Une étude fascinante. Antony Beevor.

Notre avis :

Le livre  parle essentiellement de l’entourage d’Adolf Hitler et de sa manière de penser. Les témoignages sont inédits et le contenu permet de comprendre la personnalité d’Hitler. Facile à comprendre, le style convient tant aux passionnés d’histoire qu’aux néophytes. Mention spéciale pour la présence des références historiques et les bibliographies

L’auteur

Laurence Rees travaille pour la BBC TV en tant que réalisateur et producteur. En 2006, son talent d’écrivain lui vaut un prix du British Book Award. 


Hitler-Vérités et Légendes : tout sur la personnalité d’Hitler 

Caractéristiques :

  • Auteur : Claude Quétel  
  • 264 pages
  • Dimensions : 12 x 2.2 x 19 cm
  • Poids : 260 g
  • ISBN-10 ‏: 2262087660
  • ISBN-13 :‎‎ 978-2262087661
  • Éditeur ‏:‎‎‎‎ Perrin (31 mars 2022)

Le plus célèbre des monstres modernes enfin démystifié.

Que peut-on dire de plus sur Hitler, après la publication de milliers d’articles et de livres, parmi lesquelles des biographies solides ? Précisément, il ne s’agit pas de dire plus, mais de dire juste et de voir autrement en examinant ce qui fait problème dans toute biographie de Hitler. Dans cet esprit, on le suivra à la trace en posant les questions que tout le monde se pose et auxquels bien peu peuvent répondre. En commençant par le commencement : Hitler a-t-il eu une enfance malheureuse ? A-t-il toujours été antisémite ? A-t-il été un héros de la Grande Guerre ? On verra que la rédaction de Mein Kampf n’était nullement préméditée. Que sa marche vers le pouvoir était résistible. Qu’il n’a amélioré ni la condition ouvrière, ni le statut de la femme. Qu’il a fait marche arrière face aux Églises allemandes. Qu’il était un piètre stratège…Mais qu’il a pourtant fait basculer le monde dans la plus atroce des guerres.

Notre avis :

L’ouvrage permet de mieux cerner la personnalité d’Adoplh Hitler. Le contenu s’appuie sur  des sources sûres. Toutes les questions que l’on pourrait se poser sur Hitler sont soulevées dans le livre. Allant à l’essentiel et agréable à lire, le livre se diffère des autres biographies sur Hitler. De sa vie personnelle à la politique, les thèmes abordés sont variés.  

L’auteur

Historien français, Claude Quétel a réussi le concours du CNRS de 1976. C’est ainsi qu’il devient directeur de recherche. Après avoir occupé le poste de directeur scientifique du Mémorial de Caen, Claude Quétel devient consultant en histoire et se consacre également à l’édition et à l’écriture de livre.     


Hitler de Peter Longerich : une bonne traduction

Caractéristiques :

  • Auteur : Peter Longerich  
  • 1440 pages
  • Dimensions : 13.2 x 5.7 x 18.7 cm
  • Poids : 1.06 kg
  • ISBN-10 ‏: 2262076871
  • ISBN-13 :‎‎ 978-2262076870
  • Éditeur ‏:‎‎‎Tempus Perrin (18 avril 2019)

 » Longerich apporte une correction fondamentale à notre compréhension du IIIe Reich et du Führer  » Die Zeit.

Tout semble avoir été écrit sur Hitler. Tout sauf peut-être l’essentiel : sa volonté farouche de conquérir le pouvoir puis de l’exercer de la façon la plus impitoyable. À la différence de certaines thèses récurrentes sur le  » dictateur faible « , Longerich rétablit la vérité sur le caractère profondément autocratique du régime et le contrôle absolu – sur les hommes et sur les choses – voulu et assumé de bout en bout par son chef. Il dépeint en maître l’ascension, l’apogée et la chute du  » moins-que-rien  » devenu chancelier puis chef de guerre en dépit de ses insuffisances stratégiques qui précipiteront sa perte. Sur le modèle de ses biographies référentes de Himmler et de Goebbels, l’ouvrage conjugue avec maestria récit, portraits et analyses, apportant notamment des éléments capitaux sur la psychologie de Hitler et son mode très particulier de commandement. Une somme magistrale et qui fera longtemps référence.

 » Longerich apporte une correction fondamentale à notre compréhension du IIIe Reich et du Führer.  » Die Zeit

 » La traduction française, sobre et réussie, sert bien ce volume appelé à marquer l’historiographie et à susciter la discussion.  » Le Monde des Livres

Notre avis :

Le travail au niveau de la traduction est remarquable. Le livre parle non seulement d’Hitler, mais aussi de la politique, économique et sociale de l’Allemagne dans les années 1945. L’ouvrage met un point sur l’armement et la guerre, le rapport entre l’Allemagne et l’Angleterre, les relations entre Hitler, Goebbels et Himmler. Une partie du livre est dédiée à l’Allemagne d’après-guerre. Avec un ton rigoureux, la lecture devient fluide.  

L’auteur

Peter Longuerich a présidé le Centre de recherche sur l’Holocause de l’université de Londres. L’auteur enseigne également à l’Université de la Bundeswehr.   


Les cent derniers jours d’Hitler  : la fin du nazisme

Caractéristiques :

  • Auteur : Jean Lopez 
  • 240 pages
  • Dimensions : 23.5 x 2.5 x 29.5 cm
  • Poids : 1.34 kg
  • ISBN-10 ‏: 2262050236 
  • ISBN-13 :‎‎ 978-2262050238
  • Éditeur ‏:‎‎‎Perrin; Illustrated édition (12 mars 2015)

événements militaires, absolument indispensable tant la résistance de la Wehrmacht aux offensives des Alliés détermine directement le temps qu’il reste à vivre au Troisième Reich et à son maître. Elle est enfin politique et permet d’appréhender l’action des organisations criminelles que sont le parti nazi, la SS, la Gestapo et la Jeunesse hitlérienne comme de comprendre le poids des quatre plus puissants hommes du Troisième Reich après Hitler : Himmler, Goebbels, Bormann et Speer.

Plus de cent photos accompagnent le récit. Elles donnent à voir la réalité de l’effondrement de l’un des régimes les plus ahurissants du XXe siècle. Texte et images répondent à la question centrale de ce livre sans équivalent : à quels desseins obéit la volonté du Führer de ne jamais capituler, de résister jusqu’à la mort, en entraînant ses 80 millions de sujets dans l’apocalypse ?

Notre avis :

Le livre raconte la vie d’Hitler et ses lieutenants dans son bunker. C’est delà qu’ils observaient la chute de Berlin. En cas de défaite, Hitler imaginait un bain de sain avec plus de 3 millions victimes. Dans l’ouvrage, l’auteur relate des décisions importantes qu’il a prises incluant les exterminations. Des textes clairs, des photos explicites, le travail de recherche mené par l’auteur est palpable. Si vous êtes passionné par la deuxième guerre mondiale, ce livre est fait pour vous.    

L’auteur

Jean Lopez est un spécialiste de la seconde guerre mondiale. A part le livre sur Hitler, il écrit une biographie de Joukov et Les Mythes de la Seconde Guerre mondiale.   


J’étais le pilote d’Hitler  : un livre captivant

Caractéristiques :

  • Auteur : Hans Baur, Claude Quétel 
  • 416 pages
  • Dimensions : 14.2 x 3.4 x 21.1 cm
  • Poids : 540 g
  • ISBN-10 ‏: 2262081689
  • ISBN-13 :‎‎ 978-2262081683
  • Éditeur ‏:‎‎‎Perrin (30 janvier 2020)

Un témoignage exceptionnel d’un proche d’Hitler

Hitler, qui surmonta sa peur de l’avion pour en faire un usage intensif dès l’élection présidentielle de 1932, ne voulut jamais d’autres pilotes que Hans Baur. Membre de la chasse pendant la Grande Guerre, pionnier de l’aéropostale militaire et au nombre des fondateurs de la Lufthansa en 1926 – au service de laquelle il expérimenta nombre de modèles d’avion et ouvrit de nouvelles lignes, notamment au-dessus des Alpes –, Baur était alors une légende des temps héroïques de l’aviation. Constamment attaché à ses pas, il fut le témoin privilégié de toutes les étapes de la vie du dictateur, jusqu’au dernier jour dans le Führerbunker de Berlin. Familier du Berghof, partageant tous les repas du Führer, assistant à ses grands rendez-vous et même, parfois, le suppléant, Baur fut bien plus qu’un simple pilote : nazi dès 1926, SS Oberführer en 1934, SS Brigadeführer en 1941, lui qui avait commencé en tant que pilote du  » Luftwaffe One « , l’avion privé de Hitler, se retrouva à la tête d’une flotte de plus de quarante avions. Retenu prisonnier dix longues années par les Soviétiques – qui voulaient à toute force lui faire avouer que Hitler n’était pas mort mais s’était enfui en avion sous sa conduite –, il dut attendre 1956 pour publier ses Mémoires, traduits en français l’année suivante sous le titre J’étais le pilote de Hitler et réédités ici pour la première fois avec une lumineuse présentation et un solide appareil critique de Claude Quétel.

Notre avis :

Rempli d’anecdotes, ce livre est à la fois captivant et bien écrit. Le titre peut être racoleur, mais il reflète parfaitement le contenu. Hans Baur est le bras droit d’Hitler puisqu’il l’a accompagné au sommet du pouvoir. Comme le dit dans le titre, Hans Baur est le pilote attitré d’Adolphe Hitler. 

 

Une partie du livre est consacrée aux débuts de l’aviation civile. Même avant sa mort, Hans Baur assume ses propos nazis.  

L’auteur

Hans Baur est le pilote personnel d’Adolf Hitler. Il a entamé une carrière de pilote de chasse et a travaillé dans l’aviation postale. Claude Quétel est un historien et a dirigé le Mémorial de Caen.   


La Goûteuse d’Hitler  : un roman basé sur une histoire vraie

Caractéristiques :

  • Auteur : Rosella Postorino  
  • 384 pages
  • Dimensions : 11 x 1.5 x 17.9 cm
  • Poids : 200 g
  • ISBN-10 ‏: 2253262234
  • ISBN-13 :‎‎ 978-2253262237
  • Éditeur ‏:‎‎‎‎ Le Livre de Poche (3 juin 2020)

  1. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisée à l’idée que l’on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa. Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s’exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l’étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l’hostilité des autres goûteuses. Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c’est à la fois vouloir survivre et accepter l’idée de mourir.

Inspiré de l’histoire vraie de Margot Wölk, La Goûteuse d’Hitler a été couronné en Italie par le prestigieux prix Campiello.

Un roman d’une puissance incomparable. Le Figaro.

Magnifique portrait de femme, ce roman fort se lit d’une traite. Le Parisien.

Un livre captivant, humain et sensible. Inoubliable. Version Femina.

Notre avis :

L’histoire se déroule dans les années 1939 à 1945, soit le début et la fin de la seconde guerre mondiale. Durant cette période, Hitler a constitué un état major culinaire. Les membres avaient pour mission de goûter les plats avant le service à table. A l’époque, rare sont les livres qui décrivaient cette situation. Le livre est passionnant et fait office de machine à remonter le temps.    

L’auteur

Journaliste et éditrice italienne, Rosella Postorino a écrit 4 romans dont la goûteuse d’Hitler. Ce livre a connu un succès incommensurable et obtient un prix Campiello.    


Le père d’Hitler  : tout sur la vie de Alois Hitler

Le père d’Hitler n1

Caractéristiques :

  • Auteur : Roman Sandgruber
  • 400 pages
  • Dimensions : 14.5 x 2.2 x 21.5 cm
  • Poids : 400 g
  • ISBN-13 :‎‎ 979-1021051119
  • Éditeur ‏:‎‎‎‎ TALLANDIER (10 mars 2022)

Comment Adolf Hitler, enfant des régions les plus écartées d’Autriche, a-t-il pu avoir cet inimaginable ascension en Allemagne ? Comment, dans le milieu provincial où il a grandi au sein d’une famille insignifi ante, a-t-il pu développer un charisme diabolique, réussissant à entraîner tant d’hommes dans ses funestes desseins ? Comment, quand et pourquoi les obsessions et les préjugés d’Hitler se sont-ils formés ? Comment a-t-il pu développer une telle idéologie meurtrière ? Trente et une lettres du fonctionnaire des Douanes Alois Hitler, père d’Adolf, qui dormaient oubliées dans le grenier d’une ferme de Haute-Autriche, révèlent aujourd’hui ¿ pour la première fois ¿ une vision authentique de la famille Hitler. Elles permettent à l’historien viennois Roman Sandgruber de renouveler en profondeur le récit de l’enfance et de la jeunesse du futur dictateur. Il jette ainsi, avec la maîtrise que lui a reconnue la presse internationale, une lumière nouvelle sur les rumeurs et les légendes obscures qui entourent la figure du père, en dessinant en même temps une image saisissante de l’éducation du Führer.

Notre avis :

Le livre présente les traits de caractère du père d’Hitler, ses qualités et ses défauts. Une partie du livre démontre ses origines juives. Une origine qu’a inquiétée Hitler lorsqu’il est monté au rang de chancelier. Une raison qui l’a poussé à étouffer le dossier. L’auteur souligne que le père d’Hitler est quelqu’un de travailleur et accorde une attention particulière à l’ascension sociale.      

L’auteur

Roman Sandgruber est un historien autrichien et président de l’Institut d’histoire sociale et économique de l’Université Johannes Kepler de Linz. Il prend sa retraite en 2015. 


Dans la tanière du loup-Les confessions de la secrétaire de Hitler : un contenu qui fait froid dans le dos

Caractéristiques :

  • Auteur : Traudl Junge, Melissa Müller, Janine Bourlois  
  • 307 pages
  • Dimensions : 12 x 2 x 18 cm
  • Poids : 256 g
  • ISBN-13 :‎‎ 979-1021047006
  • Éditeur ‏:‎‎‎‎ Editions Tallandier (7 janvier 2021)

Traudl Junge a vingt-deux ans lorsqu’elle entre comme secrétaire au service d’Adolf Hitler. De 1942 au suicide du Führer dans son bunker, elle accompagne le maître du IIIe Reich sans comprendre qu’elle participe à la plus monstrueuse des entreprises de destruction humaine. Dans ce document saisissant, Traudl Junge livre avec sincérité l’histoire de son incompréhensible aveuglement. Par loyauté autant que par confort, elle deviendra l’incarnation de ce que Hannah Arendt nommait la « banalité du mal ». Est-on innocent quand on ne sait pas, ou est-on coupable de ne pas savoir ? L’honnêteté de son témoignage et son absence de complaisance avec elle-même contribuent à faire de son récit un document unique.

Notre avis :

Ce livre comprend le témoignage du secrétaire d’Hitler et sur la manière dont il traitait son entourage. Avec ses proches, il faisait preuve de bon sens. Le récit peut en choquer plus d’un. Les témoignages de la secrétaire sont sincères. L’emprise qu’Hitler avait sur son pays s’est  libérée après son suicide. Une emprise qui s’est arrêtée de manière brutale. Une partie du livre parle des derniers jours d’Hitler.    

L’auteur

Traudl Junge est la secrétaire d’Adolf Hitler entre 1942 à 1945. Avant le suicide d’Hitler, Traudl Junge est chargée de rédiger son testament à la machine à écrire. N’ayant pas tenu le choc, la secrétaire s’enfuit peu de temps après la mort du dictateur.

+ de livres de géopolitique