Quelle plaque de cuisson consomme le moins ? Combien consomme une plaque ?

L’utilisation d’une plaque de cuisson chez soi a un coût et se reflète souvent dans la facture de l’électricité ou du gaz. Avant d’acheter ce genre d’appareil, il est donc indispensable de connaître la consommation de chaque plaque et quel est le modèle le moins énergivore ? Voici quelques pistes.

Consommation d’une plaque de cuisson

Plaque de cuisson à zones modulables

La consommation énergétique d’une plaque de cuisson dépend non seulement de la puissance moyenne de l’appareil et de son type, mais aussi de sa fréquence d’utilisation.

Cette consommation s’obtient à partir du produit de la puissance de la plaque en watts par la durée d’utilisation en minutes que nous divisons par 60. Concrètement la formule est la suivante :

Puissance de la plaque (en watts) x durée d’utilisation en minutes

Pour obtenir l’énergie consommée par une plaque à gaz de puissance maximale de 3500 watts pour cuire de l’eau à puissance maximale durant 2 mns, nous procéderons au calcul suivant : 3500 x 2/60 = 116, 66 watts soit 0,116 kWh. Pendant cette durée d’utilisation, l’appareil a donc dépensé 0,116 kWh . Ce tableau résume le niveau de consommation par dispositif :

Type de plaque de cuisson

Puissance (watts)

Consommation

A gaz

800 – 3500

Faible

Electrique

450 – 3000

Élevée

Induction

2000 et 3000

Très faible car cuisson rapide

Vitrocéramique

1200 – 2100

Élevée

Pour la plaque de cuisson à gaz, la consommation en énergie va augmenter également en fonction du nombre de brûleurs utilisés sachant que cet appareil peut être doté de 2,3,4 ou 5 brûleurs, et même d’un brûleur pour le wok dont la puissance va jusqu’à 5000 watts.

Il en est de même pour la plaque vitrocéramique et pour le modèle à induction dont la dépense énergétique va aussi varier selon le nombre de foyers pour le premier, et de la quantité de feux pour le second.

Combien consomme une plaque de cuisson ?

Le calcul du coût de la consommation d’une plaque est obtenu à partir de cette formule :

Energie consommée en kwh/h x Prix de base de l’électricité en kwh

A titre d’exemple, nous allons voir dans le tableau suivant le coût énergétique pour l’ébullition de 2 litres d’eau (à 100 °C) pour chaque type de plaque fonctionnant à l’électricité.

Type de plaque de cuisson

Consommation énergétique pour bouillir 2 litres d’eau (kwh)

Consommation moyenne par an avec 4 utilisations par jour (kwh)

Coût moyen par an

(tarif de base : 0,18 €/kwh)

Électrique classique en fonte

0,260

380

47

Induction

0,120

175

21

Vitrocéramique (radiant)

0,180

260

32

Gaz

   

18 à 25 € (prix du gaz fluctuant fortement)

Quelle plaque de cuisson consomme le moins ?

casseroles sur plaque à induction La plaque à induction reste l’appareil le moins énergivore par rapport aux autres modèles. En l’utilisant, la facture d’électricité sera jusqu’à 25% moins chère en comparaison aux plaques vitrocéramique et électrique classique.

Cette économie d’énergie s’explique notamment par la vitesse de chauffe du dispositif à induction. Pour celui-ci la durée d’ébullition de 2 litres d’eau ne prend que 4 minutes contre 10 minutes pour les autres (plaque à gaz y compris). Plus le temps de cuisson est moindre, plus la consommation électrique sera réduite.

Si la plaque fonctionne au gaz, le tarif de l’énergie sera inférieur à celui de l’électricité (0,1121 € par kWh), certes, mais ne sera pas plus économique pour autant par rapport à l’induction et risque d’évoluer fortement car il est soumis à l’évolution mondiale du tarif du marché mondial.