Quelle est la durée de vie d’un micro-ondes ?

Le micro-ondes permet non seulement de chauffer, de décongeler et de cuire rapidement, mais aussi d’économiser de l’énergie. Sa durée de vie oscille entre 6 (bas de gamme, appareils mal utilisés…) et 10 ans (appareils milieu et haut-de-gamme).

La durée de vie d’un micro-ondes

Dans les faits, un peu comme le « Livermore bulb » (une ampoule qui fonctionne depuis 1901 sans discontinuer !), sans l’obsolescence programmée, les fours à micro-ondes auraient une très longue durée de vie, du moment que vous vous en occupiez bien. Un membre de notre équipe dispose ainsi de son micro-ondes 1990, en n’ayant qu’à changer 2 fois le fusible pendant cette période !

Les fabricants suggèrent une durée de vie de 10 ans, en moyenne. Cela dit, après une étude aux États-Unis, où pas moins de 90 % de la population en ont un, la durée de vie d’un micro-ondes est de 9 ans.

Quels sont les facteurs qui modifient la durée de vie d’un micro-ondes ?

Voici les principaux facteurs pouvant rallonger ou raccourcir l’espérance de vie d’un four à micro-ondes.

  • L’emplacement : évitez de le placer en plein-soleil, à même le sol ou au-dessus des plaques, proche des éléments chauffants, ou des sources de vapeur et humidité.
  • L’utilisation : votre manière de l’utiliser peut aussi impacter sur sa longévité. Utilisé intensément, votre micro-ondes aura tendance à s’user rapidement. Après avoir réchauffé un plat, attendez un peu un moment avant d’y mettre autre chose, s’il vous faut le réutiliser.
  • L’entretien : comme le micro-ondes sert à réchauffer de la nourriture, il en résulte qu’un mélange de gras et de vapeur d’eau vient se déposer à l’intérieur, ce qui pourrait nuire à son bon fonctionnement. Le nettoyer régulièrement est important.
  • Les produits d’entretien : optez pour des produits spéciaux si vous en trouvez tout en évitant les produits trop abrasifs. À défaut, vous pouvez par exemple utiliser des solutions naturelles comme une pâte à base d’eau, de sel et de bicarbonate de soude que vous appliquerez avec une éponge sur toute la surface intérieure.
  • L’horizontalité du support : Un détail non négligeable que bon nombre de gens ignorent, c’est de s’assurer de l’horizontalité de son emplacement. Veillez donc à installer votre micro-ondes sur une surface bien plane pour permettre, notamment, au plateau de tourner convenablement.
  • Le niveau de qualité : le bas de gamme contient des matériaux guidés par un prix discount à l’extrême (risque de rouille…). Le haut de gamme, quant à lui, privilégie les matériaux de meilleure qualité, même si la présence de plus d’électronique risque d’entacher la durée de vie.

La disponibilité des pièces détachées par fabricant

Cela est déjà arrivé à beaucoup d’entre nous d’avoir un appareil électroménager qui ne fonctionne plus au bout de deux, car les pièces détachées ne sont pas disponibles. Heureusement, les fabricants et les importateurs sont aujourd’hui tenus d’informer le consommateur sur la disponibilité des pièces détachées. Cela est défini dans le Code de la consommation, à l’article L. 111-4. Voici la disponibilité des pièces détachées des principales marques disponibles sur le marché.

Marque

Origine

Disponibilité des pièces détachées

Miele

Allemagne

11 ans

SMEG

Italie

10 ans

Neff

Allemagne

10 ans

Siemens

Allemagne

10 ans

Brandt

France

10 ans

De Dietrich

France

10 ans

Electrolux

Suède

10 ans

Bosch

Allemagne

10 ans

Sauter

Suisse

10 ans

Beko

Turquie

10 ans

Whirlpool

USA

7 ans

LG

Corée du sud

7 ans

Samsung

Corée du sud

7 ans

Indesit

Italie

7 ans

Rosières

France

7 ans

Candy

Italie

7 ans

Hotpoint

USA

5 ans

Sharp

Japon

5 ans

Schneider

France

4 ans

Panasonic

Japon

3 ans

Conseils pour prolonger la durée de vie d’un micro-ondes

Naturellement, il existe bien des astuces pour vous aider à prolonger la vie de votre micro-ondes :

  • Tout d’abord, le choix lors de l’achat est primordial. Évitez les marques inconnues, ou les produits trop bas-de-gamme qui risquent de ne durer que quelques années.
  • Le meilleur choix concerne aussi les micro-ondes combinés qui, contre toute attente, ont une plus grande longévité.
  • À l’utilisation, faites attention à n’y mettre qu’un contenant de bonne taille. En effet, si ce dernier touche les parois internes, cela va empêcher la réflexion des micro-ondes. Il empêchera le plateau de tourner, ce qui risque d’endommager le mécanisme.
  • Évitez de réchauffer des boîtes de conserve ou objet métalliques et de cuire des œufs ou encore des tomates dans votre micro-onde. Il ne s’agit pas d’un simple conseil d’usage, car il y a réellement un risque d’explosion.
  • Évitez de faire chauffer de l’eau dans le micro-ondes, car il y a un risque de surchauffe.
  • N’allumez jamais un micro-ondes à vide, car sans nourriture pour absorber les ondes, elles reviendront vers son envoyeur qui est la machine elle-même. Le risque d’explosion est ainsi plus élevé.
  • N’utilisez que des ustensiles en verre spécial résistant à la chaleur pour réchauffer des plats. Surtout, évitez à tout prix d’utiliser des récipients métalliques, car il peut y avoir un arc électrique, ce qui pourrait conduire à un incendie ou à la détérioration de l’appareil.
  • Attention avec le temps de chauffe, car en cas de surchauffe des aliments, il y a un risque d’inflammation.

Comment savoir si un micro-ondes est toujours sécurisé et n’émet pas d’ondes dangereuses ? 

Les micro-ondes produites par ces types de four ne sont pas réellement dangereuses, sauf si vous vous y exposez logiquement. Pour une meilleure efficacité, les ondes produites par le magnétron sont guidées vers le plat, ce qui le fait chauffer d’ailleurs. Dans un appareil en bon état, il n’y a aucun risque de fuite des ondes. Par contre, dans une machine dont le couvercle est mal en point, il est probable qu’il y ait des fuites d’ondes. Il est cependant possible de tester l’étanchéité de votre appareil aux ondes électromagnétiques. Pour cela, sans allumer votre four, mettez un téléphone portable sur la plaque, puis appelez-le. Dans un four de qualité, le téléphone ne recevra jamais votre appel puisque le corps du four empêcherait cela. S’il sonne par contre, n’hésitez pas à faire appel à un dépanneur ou à changer un micro-ondes.

Comment recycler son micro-ondes ?

Il faut savoir qu’il est interdit de jeter un four à micro-ondes dans une poubelle classique. Dans le cas où votre appareil n’est plus réparable, vous devrez le remettre à un centre de recyclage. Vous pouvez aussi le déposer auprès des organismes humanitaires comme Emmaüs. Lors de l’achat d’un micro-ondes, l’enseigne devrait reprendre gratuitement votre ancien appareil mais certains ne le font pas. Vérifiez bien que c’est le cas dans le mode de livraison souhaité !

Ceux-ci vont le vendre au plus bas prix pour aider les nécessiteux, et cela après une quasi remise à neuf de l’appareil. Il vous est aussi possible de remettre votre micro-ondes au magasin où vous l’avez acheté. Toutefois, il est plus prudent de demander s’ils reprennent les e-déchets ou non. Il est possible de nettoyer votre appareil et d’en faire un garde à manger puisque c’est aussi une boîte étanche tout de même. Pour cela, vous pouvez même le décorer à votre goût.

Vaut-il mieux réparer ou changer un micro-ondes ?

Cela dépend logiquement de votre modèle et de l’origine de la panne. En effet, le coût de la réparation peut très bien être plus lourd qu’un nouvel appareil. Mais la plupart du temps, c’est soit un fusible ou juste un condensateur qui rend l’âme, ce qui est tout de même assez facile à remplacer. Si vous êtes bricoleur, vous pouvez effectuer vous-même la réparation.

Si vous faites appel à un professionnel, le diagnostic pour trouver l’origine de votre panne pourrait aussi être facturé assez lourdement. Ainsi, pour un modèle bas de gamme ou d’entrée de gamme, un remplacement serait plus économique. En revanche, pour les micro-ondes plus sophistiqués, vous pouvez encore essayer de sauver les meubles.

Nos autres guides sur le micro-ondes