Que faire si le verre de la plaque de cuisson est fissuré ou cassé ?

Les chocs, les chutes d’objets involontaires sont souvent à l’origine de la cassure du verre d’une table de cuisson vitrocéramique ou à induction. Que faire si vous êtes en face de ce genre de situation ? Quels sont les risques d’un verre cassé sur cet appareil ?

Réparer et utiliser une plaque dont le verre est fissuré

Dès que le verre se casse, il faudra couper immédiatement l’alimentation électrique de la plaque de cuisson. Placez ensuite un ruban adhésif sur la partie brisée pour éviter que la fissure ne s’étende ou que le revêtement parte complètement en morceau. Une fois la zone sécurisée, observez les dégâts occasionnés par la chute ou le choc. Cette phase sera décisive pour la suite.

Si la plaque vitrocéramique a une cassure qui ne touche pas le rond extérieur du foyer, ni se trouve sur le bord de la vitrocéramique, ni à l’intérieur, il est possible de continuer à l’utiliser. Il faudra toutefois y mettre un silicone spécial haute température. Évitez toutefois de mettre ce produit sur les parties au-dessus des résistances.

Il est possible de continuer à se servir d’une plaque à induction si la casse ne touche pas la partie chauffante et que la fissure est située entre les foyers radiants. Dans le cas où la fêlure est en forme d’étoile ou traverse un foyer, il faudra cesser d’utiliser la plaque et penser à la remplacer.

Bien évidemment, faites attention à vos plaques, l’évolution de la dégradation du verre. Si cela empire ou si vous avez un doute, faites appel à un professionnel ou changez vos plaques !

Quels sont les risques engendrés par la fissure d’un verre cassé sur une plaque de cuisson ?

Plaque vitrocéramique
Plaque vitrocéramique

Qu’un morceau de verre manque sur la plaque ou qu’elle ait explosé suite à un grand choc, l’appareil risque d’être infiltré par l’eau. Quel que soit l’étendu des dégâts, il faudra donc faire preuve de prudence lors de l’utilisation de la plaque en évitant les coulures et éclaboussures. Il est ainsi préférable de faire fonctionner uniquement les feux les plus éloignés du verre cassé.

De même, il faudra s’assurer que l’eau ne s’incruste pas sous la plaque lors de son nettoyage. En effet, si jamais le liquide touche les composants de l’appareil électroménager, cela peut causer un court-circuit. Par ailleurs, même si la plaque de cuisson reste opérationnelle malgré les petites fissures, n’oubliez pas qu’au contact de la chaleur et des vibrations, elle peut se casser définitivement.

Remplacer le verre ou la plaque de cuisson sont donc les solutions les plus fiables en cas de fissure de l’appareil.

L’assurance

A noter que si la garantie “bris de glaces” est présente dans votre contrat d’assurance, vous avez le droit de solliciter votre assureur pour le remplacement de la plaque de cuisson défaillante ! Il est impératif de faire la déclaration dans un bref délai après avoir découvert l’accident, et garder la facture pour une meilleure indemnisation. Certains contrats contiennent une franchise, signifiant que les x premiers euros d’un dommage ne seront pas remboursés, franchise qui risque d’être inférieur au budget de plaques !

Comment réduire les risques de fissure ?

Quelques points sont importants pour réduire les risques de fissure :

  • Eviter une utilisation très prolongée des plaques, de plusieurs heures consécutives, par exemple
  • Acheter une plaque de marque et éviter les plaques 1ers prix
  • Ne pas placer d’objets lourds susceptibles de tomber sur votre plaque : couverts sur le mur, éléments en équilibre dans le placard…
  • Ne pas poser d’objets lourds, ne pas prendre appui ni s’asseoir sur ses plaques.
  • Poser ses plaques bien à plat et en veillant à ce qu’elles ne soient pas serrées dans le plan de travail

Nos autres guides sur les plaques de cuisson