Plaques de cuisson : verre, inox, émail, fonte ou vitrocéramique : quelle matière choisir ?

Le matériau est l’un des points à considérer lors de la sélection d’une plaque de cuisson. Mais que choisir entre le verre, l’inox, l’émail, la fonte ou la vitrocéramique ? Découvrez notre comparatif qui vous aidera à choisir la table de cuisson idéale pour votre foyer.

Tableau comparatif

Type

Avantages

Inconvénients

Verre

  • Esthétique et moderne

  • résistance aux températures élevées

  • Entretien facile

  • Consommation électrique importante

  • Rayures probables

Inox

  • Longue durée de vie

  • Résiste à la température

  • Nettoyage difficile

Fonte

  • Prise en main facile

  • Longévité

  • Robustivité

  • énergivore

  • s’encrasse facilement

émail

  • Résistance aux rayures et à la corrosion
  • Robuste

  • Durable

  • Difficile à entretenir

Vitro-céramique

  • Design

  • Résistance aux chocs thermiques

  • Entretien facile

  • consomme beaucoup d’énergie

La table de cuisson en verre

Table de cuisson à gaz en verre trempé

Réalisée avec un alliage spécial, elle est une valeur sûre pour donner du cachet à votre cuisine. En effet, elle apporte une touche design grâce à son matériau en verre trempé ou en verre vitrocéramique.

Flexible, la table de cuisson en verre est aussi capable de résister à de fortes chaleurs et aux chocs. Elle est facile d’entretien, et se nettoie soit avec une éponge non abrasive imbibée d’eau tiède ou de vinaigre soit avec un lave vitre non agressif. Il faudra ensuite passer un chiffon sec sur la surface à nettoyer.

Ce genre de plaque peut s’enrayer et sa consommation en électricité est assez élevée par rapport à d’autres matériaux.

La table de cuisson en inox

Elle apporte un style vintage ou industriel à la décoration, et est reconnue pour sa longévité. En effet, l’inox peut avoir une durée de vie allant jusqu’à 25 ans. Elle a aussi une bonne résistance à la température.

Cette plaque de cuisson en inox peut laisser facilement des traces de griffures, de rayures et de saletés. Il faudra donc faire attention lors de son utilisation, et la nettoyer régulièrement avec un détergent spécifique ainsi qu’une éponge douce non abrasive.

L’entretien des recoins de l’inox sera plus complexe pour ce matériau.

La table de cuisson en fonte

Table de cuisson à gaz en fonte

Malgré son design moins attrayant que les autres modèles, cette table de cuisson fabriquée à partir de l’acier recyclé est robuste et a une longue durée de vie.

Facile à prendre en main, elle chauffe et refroidit lentement. Elle peut donc être énergivore. La saleté s’accroche facilement sur la fonte, qui se nettoie avec un éponge humide et un produit de vaisselle.

La table de cuisson en émail

Table de cuisson mixte en émail

Classique et rétro, elle est sans nul doute la seule à bien résister aux rayures et à la corrosion. En outre, l’émail est d’une grande robustesse et est durable !

Cette plaque de cuisson pouvant s’écailler se présente souvent avec une couleur blanche difficile à nettoyer notamment en cas de débordement de liquide graisseuse comme le lait par exemple.

Son nettoyage requiert l’usage de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude et de pierre d’argile blanche à imbiber sur une éponge.

La table de cuisson vitrocéramique

Plaque vitrocéramique à poser
Plaque vitrocéramique

Conçue avec des matériaux ayant une bonne résistance aux chocs thermiques, cette table de cuisson très esthétique présente un revêtement en verre trempé lisse facilitant son entretien.

Elle est dotée soit de foyers radiants, qui procurent une chaleur homogène, soit de foyers halogènes avec une grande rapidité de chauffe.

En général, ce genre de produit ne refroidit qu’après de longs moments. Sa consommation en électricité est souvent + élevée que les plaques à induction.

Nos autres guides sur les plaques de cuisson