Comment choisir une débroussailleuse ?

La tondeuse est un des équipements qui permet l’entretien de la pelouse de votre jardin. Toutefois, cette dernière ne peut accéder à tous les endroits du terrain, ni même en réaliser l’entretien lorsque la végétation est trop fournie. Pour ce faire, il faut alors s’équiper d’une débroussailleuse. Ce guide vous fournit les éléments pour savoir comment choisir une débroussailleuse !

Alimentation électrique, à batterie ou thermique ?

Dans un premier temps, en fonction de vos préférences en tant qu’utilisateur mais aussi en fonction de la fréquence d’utilisation, du type d’utilisation ou encore de la superficie à entretenir et du type de végétation, il faut savoir que plusieurs modèles se distinguent sur le marché. 

Cette distinction se fait avant toute chose par le mode d’alimentation de la machine. Ainsi, il est possible de différencier 3 grands types d’alimentation qui sont décrits ici-bas. Néanmoins, quelle que soit l’énergie utilisée pour le fonctionnement de la machine, ce dernier reste semblable d’une débroussailleuse à une autre. En effet, le rôle de la débroussailleuse est de couper la végétation au niveau des endroits où une simple tondeuse ne peut accéder. 

Il peut alors être question de :

  • couper l’herbe d’un talus ;
  • couper des ronces, des broussailles, des herbes hautes ;
  • réaliser des travaux de finitions comme le nettoyage des pourtours du terrain/massifs/arbres ou autres. 

Dès lors que l’accès se fait compliqué ou bien que les herbes sont trop hautes pour la tondeuse, la débroussailleuse est l’outil de la situation. 

La débroussailleuse électrique filaire

Débroussailleuse électrique Il s’agit d’un modèle peu onéreux et donc, accessible à toutes les bourses. Cependant, il s’agit aussi d’une débroussailleuse relativement contraignante car son mode d’alimentation se faisant électriquement, il est alors nécessaire que l’appareil soit branché en continu sur une prise pour fonctionner, ce qui réduit donc la liberté des mouvements. De plus, il faut aussi être extrêmement vigilant avec le fil, afin de ne pas le sectionner lors de l’entretien de votre jardin.

Le fait d’être alimenté par un câble électrique relié à une prise nécessite aussi de disposer d’une rallonge afin de pouvoir couvrir l’ensemble du terrain à entretenir avec la machine. C’est donc un type de débroussailleuse qui est particulièrement adapté pour les petits jardins. 

Il faut aussi noter qu’en termes de puissance, les débroussailleuses électriques ne sont pas les modèles les plus performants ou alors, pour disposer d’une puissance équivalente à celle d’une version thermique, il faudra payer le prix fort ! Les débroussailleuses électriques les plus courantes disposent d’une puissance comprise entre 750 et 1 400 W. Les versions les plus performantes sont dotées d’une puissance de 2 000 W. Lors, pour disposer d’une puissance suffisante, il faudra opter pour un modèle équipé d’un moteur d’une puissance au minimum égale à 1 000 W.

En revanche, outre ces points noirs, disposer d’une débroussailleuse électrique a également un certain nombre d’avantages qui sont les suivants :

  • le fonctionnement peu bruyant : le niveau sonore d’un tel engin est généralement compris entre 85 et 95 dB ;
  • le poids plus léger qu’un modèle thermique notamment : les machines les moins lourdes débutent aux alentours de 3 kg ;
  • une autonomie illimitée ;
  • l’absence d’entretien de la machine. 

La débroussailleuse à batterie

Débroussailleuse à batterie La seconde version est la débroussailleuse à batterie. C’est un modèle qui offre une meilleure liberté dans les mouvements car l’alimentation de la machine s’effectue grâce à une batterie. Aucun fil n’encombre donc le passage.

En revanche, il faut noter que le fonctionnement à batterie montre vite ses limites, notamment en termes d’autonomie. En effet, de manière générale, il faut compter entre 30 et 45 minutes de fonctionnement selon les types de batterie. Pour une utilisation plus fonctionnelle, nous recommandons de disposer de 2 batteries afin d’augmenter l’autonomie de la débroussailleuse. Ainsi, dès qu’une batterie est vide, il vous est possible de la mettre à recharger et d’utiliser la seconde pour continuer vos travaux de débroussaillage. Pour de bonnes performances de coupe, il est judicieux de choisir un modèle équipé d’une batterie d’au minimum 18 V, voire 36 V. Plus la tension de la batterie est importante et meilleure sera la performance de la débroussailleuse.

Concernant la batterie, il faut être vigilant lors de l’achat d’une telle machine. En effet, pour des raisons écologiques, il n’est pas rare de trouver des équipements dépourvus de batterie. Dans ce cas, il faudra alors acquérir une, voire deux batteries en complément de votre débroussailleuse. Généralement, les batteries sont adaptables sur tous les outils portatifs de la gamme.

A l’instar de la version filaire, le modèle à batterie est également :

  • plus silencieux qu’une débroussailleuse thermique ; 
  • plus légère qu’une thermique mais plus lourde qu’une électrique (environ 5 kg) ;
  • ne nécessite aucun entretien particulier, hormis la mise en charge de la ou des batteries.

La débroussailleuse thermique

Débroussailleuse thermique Il existe des débroussailleuses thermiques. Disposant d’un moteur 2 temps ou 4 temps selon la version, il s’agit d’une version qui est particulièrement appréciée par les professionnels mais aussi par les particuliers disposant de vastes espaces à entretenir. C’est en effet la débroussailleuse la plus performante, notamment sur le plan de la puissance.

Pour s’assurer un bon fonctionnement, une puissance de 1 000, voire 1 200 W, sera nécessaire. De la même façon, il faudra tenir compte de la cylindrée de l’appareil. Plus la valeur de ce paramètre est élevée et plus la machine disposera de bonnes performances et donc, peinera moins à la tâche. Ainsi, une cylindrée de 30 cm³ minimum sera requise mais il est préférable de se tourner vers un modèle de 50 cm³ ou plus si l’utilisation est fréquente sur de grandes superficies.

Pour choisir une version thermique, voici plusieurs autres points à étudier :

  • la capacité du réservoir : c’est elle qui détermine l’autonomie de l’appareil. Toutefois, l’autonomie se voit illimitée car il suffit seulement de remplir le réservoir pour fonctionner de manière quasiment continue. 
  • la présence d’une fonction démarrage facile. La mise en route se faisant à l’aide d’un lanceur, il est préférable de choisir un modèle équipé d’un démarrage assisté pour lancer l’appareil sans effort. 
  • le poids de la débroussailleuse : le moteur de cet équipement le rend plus lourd que les modèles précédemment exposés. Sur de longues périodes d’utilisation, il peut être intéressant de tenir compte de ce critère.
  • un système anti-vibrations embarqué : ce type de technologie permet de réduire considérablement les vibrations ressenties dans les bras, ce qui n’est pas négligeable lors d’une utilisation intense et prolongée. 
  • le niveau sonore : la débroussailleuse thermique est le modèle le plus bruyant parmi les 3 versions. Lors du fonctionnement, elle atteint facilement les 100, voire même les 110 dB. S’équiper d’un casque anti-bruit sera de mise, d’autant plus lorsque l’utilisation est fréquente et intensive. 

Il faut noter que la débroussailleuse thermique est plus encombrante, plus lourde, plus bruyante mais aussi plus onéreuse que les versions électriques ou à batterie. De plus, l’entretien s’avère aussi plus contraignant.

Les meilleures débroussailleuses thermiques sont :

GT Garden DEB32 Fuxtec FX-PS152 Aosome ASMT-5IN1
GT Garden DEB32 Fuxtec FX PS152 Aosome ASMT 5IN1
129,80  € 159,00  € 210,00  €
Le meilleur rapport qualité – prix La débroussailleuse avec le meilleur harnais de maintien Très polyvalente et nombreux accessoires

Les différents formats de débroussailleuses

En plus du type d’alimentation de votre débroussailleuse, il vous faudra également en choisir le format. Voici une brève description de chacun d’entre eux :

La débroussailleuse traditionnelle portative

Quand il est question de débroussailleuse, on pense souvent au modèle traditionnel portatif. C’est en effet une des versions les plus courantes sur le marché.  Ces outils se déclinent en modèle électrique, à batterie ou thermique.

Généralement, ces débroussailleuses sont composées de diverses parties et se matérialisent de la façon suivante :

  • le moteur : il se situe le plus en arrière de l’appareil. Une bonne répartition du poids entre le moteur et la coupe est nécessaire pour une bonne prise en main et un confort optimal. Opter pour un moteur puissant permettra une bonne performance de la machine qui pourra jouer pleinement son rôle sans peiner. Pour les versions à batterie, c’est cette dernière qui fait office de moteur.
  • le guidon : pour réaliser le geste de coupe, il est nécessaire d’avoir un support pour prendre en main la machine. Ainsi, un guidon ou des poignées sont indispensables pour une bonne prise en main. Il faut alors choisir un modèle ergonomique avec des poignées anti-dérapantes par exemple ou encore avec un guidon réglable. Il est possible de trouver une débroussailleuse équipée d’une poignée circulaire ou bien d’une double poignée. La poignée circulaire, aussi appelée poignée anneau est parfaitement adaptée aux terrains accidentés tandis que la boucle poignée est préférable pour des talus, un débroussaillage à plat sur de grandes superficies.
  • l’arbre de transmission : il s’agit du tube qui relie le moteur à la tête de coupe. Généralement, cette partie est réglable en hauteur afin de s’adapter à la taille de l’utilisateur et lui permettre alors un bon confort d’utilisation. Quelques fois, il est possible que l’arbre se démonte pour offrir un encombrement réduit lors du rangement de l’appareil. 
  • le carter : il permet de limiter la prolifération des projectiles et des herbes lors du débroussaillage. C’est un élément de protection et de sécurité.
  • la tête de coupe : il est possible de trouver une tête à fil ou bien à lame pour réaliser la coupe des herbes et broussailles. Parfois, il est aussi possible de trouver d’autres outils à installer au bout de l’arbre de la débroussailleuse, comme une lame de tronçonneuse par exemple.

La débroussailleuse portative permet un champ d’action qui oscille entre 25 et 40 cm en fonction de l’outil qui est adapté à la tête. 

La débroussailleuse à dos

Harnais de débroussailleuse sac à dos Le second format est la débroussailleuse à dos. Le principe de fonctionnement est le même que pour une débroussailleuse portative à la différence que cet outil se porte de la même manière qu’un sac à dos. Le moteur se trouve accroché à un support qui prend place sur un harnais qui s’enfile tel un sac à dos. 

Néanmoins, en termes de fonctionnement, ce modèle est uniquement disponible en version thermique. Il est alors possible de le trouver en moteur 2 ou 4 temps. Étant donné que le port se fait sur le dos, le poids est mieux réparti ce qui permet à la fois de posséder un moteur plus puissant mais aussi un meilleur confort pour l’utilisation qui peut donc se faire sur des superficies plus importantes. C’est un équipement qui est adapté aux talus mais aussi aux terrains accidentés pour de la végétation dense. La largeur de coupe se situe entre 30 et 40 cm.

Pour ce qui est de l’utilisation et de la composition de la machine, elles sont similaires à celles d’une débroussailleuse traditionnelle portative, à la différence que le modèle à dos dispose d’un arbre flexible qui permet alors de le positionner devant l’utilisateur.  

La débroussailleuse tractée

Débroussailleuse tractée Aussi connue sous le nom de débroussailleuse à roues, elle se matérialise plutôt sous la forme d’une tondeuse avec de grandes roues à l’arrière pour une parfaite motricité. La forme de la débroussailleuse permet d’entrer facilement dans la végétation même la plus haute.

La largeur de coupe d’environ 65 cm pour les modèles les plus larges permet de réaliser la coupe plus facilement et en fournissant moins d’effort qu’avec une débroussailleuse portative. En ce qui concerne l’utilisation, nul besoin de porter cet outil ! En effet, cette débroussailleuse tractée roule toute seule. Il suffit seulement de la manipuler à l’aide du guidon prévu à cet effet afin de la diriger dans la direction souhaitée.

C’est une machine qui n’est pas compatible pour une utilisation sur les talus, les terrains pentus ou encore les sous-bois. Il est donc préférable de choisir cette débroussailleuse pour l’entretien de terrains plats voire légèrement accidentés. 

La tondeuse débroussailleuse 

Tondeuse débroussailleuse Le format est similaire à la précédente version exposée, de même que l’utilisation. Toutefois, elle se différencie de la débroussailleuse tractée par sa capacité à tondre également le gazon, en sus de réaliser le débroussaillage du terrain. 

La débroussailleuse autoportée

Son format est plus imposant et encombrant que les précédents. En effet, le format est celui d’un micro-tracteur et l’utilisation est semblable à celle d’une débroussailleuse tractée mais avec une puissance nettement supérieure.

Elle a pour rôle de débroussailler et de tondre. Elle est particulièrement appréciée pour les terrains de grandes superficies qu’elle peut traiter rapidement et facilement avec sa grande coupe d’une largeur généralement équivalente ou supérieure à 90 cm

Quel modèle choisir en fonction de la superficie à traiter ?

Le choix de la débroussailleuse peut aussi se faire en fonction de la taille de votre jardin à entretenir. Le tableau qui suit vous expose le type de débroussailleuse que vous pouvez utiliser selon la superficie à traiter. 

Superficie du terrain

Nature du terrain

Type de végétation

Type de débroussailleuse

Puissance requise

< 500 m²

Terrain plat

Travaux de finition, herbe, gazon

Électrique ou fil

700 à 1 000 W

< 1 000 m²

Terrain plat

Travaux de finition, hautes herbes

A batterie

1 000 W

< 2 000 m²

Terrain pentu / légèrement accidenté 

Herbes hautes, ronces, finitions

Thermique classique

30 à 50 cm³

< 5 000 m²

Terrain accidenté

Herbes hautes et denses, ronces, broussailles 

Thermique à dos

50 à 60 m³

< 10 000 m²

Terrain pentu

Herbes hautes et denses, ronces, broussailles, tonte 

Thermique : tondeuse débroussailleuse

150 à 200 cm³

> 10 000 m²

Terrain relativement plat

Herbes hautes et denses, ronces, broussailles 

Thermique : débroussailleuse autoportée

200 à 400 cm³ 

 

Les accessoires ou options selon le modèle

Pour un meilleur confort et donc, pour une utilisation optimale, nous recommandons également de vous pencher sur les options pouvant équiper la débroussailleuse. Voici ce qu’il vous faut connaître à ce sujet :

Type de débroussailleuse

Options de confort

débroussailleuse classique thermique

système de portage

Pour les modèles classiques thermiques, il est recommandé d’avoir une sangle pour faciliter le portage. Un harnais est préférable car la répartition du poids de la machine est meilleure.

le type de guidon/poignées 

Un double guidon est plus appréciable en termes de maniabilité, de praticité, et ce, notamment pour des terrains présentant des obstacles à la bonne planéité.  

démontage rapide de la tête

Cette option permet de faciliter 

l’interchangeabilité des têtes selon le type de coupe à effectuer. 

fonction Tap’n Go de la tête à fil

Le Tap’n Go permet l’avancement simplifié du fil nylon simplement en pressant la tête de la débroussailleuse sur le sol.

débroussailleuse tondeuse

grandes roues crantées

Elles limitent l’effort à fournir lors du débroussaillage et évitent de s’embourber lorsque le terrain est gras. 

réglage du guidon

Adapter la hauteur du guidon selon la taille de l’utilisateur permet un meilleur confort lors de l’utilisation de la machine. 

système de sécurité “homme mort”

Lorsque la poignée devant être maintenue pour l’avancement de la tondeuse est relâchée, le dispositif de sécurité dit “homme mort” s’enclenche et stoppe le fonctionnement de la machine. 

fonction mulching

C’est une fonction permettant de découper l’herbe finement afin de la laisser retomber au sol sans devoir la ramasser, tout en offrant un résultat propre et net.

hauteur de coupe réglable sur le guidon

Ajuster la hauteur de la coupe permet de s’adapter à la hauteur de la végétation à débroussailler mais aussi au terrain. Disposer de la commande au guidon offre une bonne ergonomie et une meilleure maniabilité et utilisation de la machine.  

débroussailleuse autoportée

transmission hydrostatique

Permet une conduite plus facile et plus agréable de la débroussailleuse.

siège amorti avec coupe circuit

L’amortissement du siège offre un confort indéniable pour l’utilisateur, notamment lorsque le terrain est accidenté. La notion de coupe circuit associé au siège est une fonction de sécurité. Dès lors que le conducteur de l’autoportée se lève, la machine s’arrête automatiquement. 

système de blocage de différentiel

C’est une option pouvant être intéressante lorsqu’on ne possède pas un terrain parfaitement plat mais plutôt avec des différences de niveaux, des bosses ou encore des trous.

rayon de braquage court

Ce paramètre a l’avantage d’offrir une maniabilité plus souple de l’engin.

A quoi correspondent les différents outils de coupe d’une débroussailleuse ?

Il faut savoir qu’une débroussailleuse portative peut se voire équipée de différents outils en fonction de la coupe à effectuer mais surtout et avant tout, selon le type de végétation.

Outils de coupe

Utilisations

tête de coupe à fil nylon

2 fils

travaux de finition de tonte de gazon 

4 fils

hautes herbes, végétation dense, ronces

tête à couteaux

hautes herbes, végétation dense, petites ronces, petites broussailles

tête à lames

2, 3, 4 dents

herbes denses, petites broussailles

4 ou 8 dents

herbes hautes, herbes sèches, ronces

8 dents

ronces, herbes sèches, taillis

40 dents

défrichage, ronces et broussailles denses, taillis

 

Quelques consignes d’utilisation d’une débroussailleuse

  Coupe avec une débroussailleuse La débroussailleuse, quel que soit le modèle, est un outil mécanisé permettant la coupe de l’herbe. De ce fait, c’est une machine pouvant être dangereuse. Il est donc nécessaire de prendre des précautions lors de son utilisation.

Il faut tout particulièrement être vigilant car le passage d’un tel engin peut envoyer des projectiles tels que des gravillons et créer des dégâts, notamment sur les vitrages mais aussi sur les personnes se trouvant à proximité voire l’utilisateur lui-même. Il est donc recommandé de passer la débroussailleuse avec des équipements de protection tels que :

  • un casque antibruit avec visière grillagée
  • un pantalon 
  • des gants
  • Coupe avec une débroussailleuse - de près des chaussures de sécurité

Pour l’utilisation d’une débroussailleuse classique, il faudra régler le harnais ou la sangle à la bonne hauteur ainsi que l’arbre, le guidon ou les poignées si ces éléments peuvent se régler. Lors du passage de la machine, il faudra être précautionneux quant à la tête de la débroussailleuse qu’il faudra éviter de poser au sol durant l’action, sans quoi, cela risque d’abîmer cette dernière. Pour les modèles thermiques, avant toute utilisation, il faudra remplir le réservoir de carburant et vérifier les niveaux d’huile.

L’entretien d’une débroussailleuse

Le processus d’entretien d’une débroussailleuse pourra varier en fonction des différents modèles. Il est vrai qu’une débroussailleuse classique électrique ou à batterie ne nécessite que peu d’entretien. En effet, un simple nettoyage après utilisation et avant le rangement de l’outil sera de mise. Vous pourrez alors utiliser un chiffon humide pour retirer les herbes collées sur l’équipement ou bien une brosse.

Sur ces machines, vous aurez simplement à vous occuper de la tête à fil et à la recharger quand cela est nécessaire ou, si la débroussailleuse n’est pas pourvue du système Tap’n Go, de sortir manuellement la longueur de fil nécessaire à vos travaux de débroussaillage.

Pour les versions électriques filaires, il faudra s’assurer avant toutes utilisations, que le fil d’alimentation n’est pas endommagé. Pour les modèles thermiques, l’entretien des machines est plus compliqué. Voici la marche à suivre pour réaliser correctement cet entretien :

Fréquence

Type d’entretien

à chaque utilisation

Contrôles à effectuer :

-niveau de carburant

-niveau d’huile

-état du filtre à air

après chaque utilisation

Nettoyage des différentes parties de l’appareil avant son rangement dans un lieu au sec, à l’abri des intempéries. 

tous les 3 à 4 pleins de carburant

Nettoyage du filtre à air

tous les 2 ou 3 mois

Contrôle de la bougie

1 fois par an

-Réaliser la vidange

-Changement de la bougie

-Vérifier l’état des courroies pour les tondeuses débroussailleuses et les autoportées.

Utilisation d’une débroussailleuse : ce que dit la loi !

Nul n’est censé ignorer la loi ! De ce fait, un petit rappel de ce que dit la loi concernant l’utilisation d’une débroussailleuse s’impose ! Dans un premier temps, pour les habitants se trouvant dans des régions fortement propices aux incendies comme le sont :

  • le Languedoc-Roussillon ;
  • la Corse ;
  • la Provence Alpes Côte d’Azur ;
  • les Midi-Pyrénées ;
  • l’Aquitaine ;
  • l’Ardèche ;
  • le Poitou-Charentes ;
  • la Drôme.

Les habitants se voient dans l’obligation de débroussailler leur jardin de la manière suivante selon leur localisation : 

  • en zone urbaine : la totalité du terrain doit être débroussaillé
  • en zone rurale
    • la totalité du terrain doit être débroussaillé ainsi que le tour de ce dernier (distance généralement fixée à 50 m mais pouvant varier d’une commune à une autre)
    • débroussaillage de 10 m de part et d’autre des voies d’accès privées 

Pour débroussailler, des horaires sont également imposés et doivent être respectés.  Voici les horaires auxquels vous référer lors de vos travaux de débroussaillage : 

Jours

Horaires 

lundi au vendredi

8h30 – 12h puis 14h – 19h30

samedi

9h – 12h puis 15h – 19h

dimanche et jours fériés

10h – 12h

Plus de guides sur le jardin